Magazine Société

Nous sommes Copenhague

Publié le 15 février 2015 par Micheltabanou

La police pense avoir abattu dimanche 15 février à Copenhague l'auteur de deux fusillades, contre un débat sur la liberté d'expression et une synagogue, qui ont fait deux morts et cinq blessés. 
Toujours la même horreur de la liberté d'expression, toujours cette violence extrême pour terroriser la démocratie cette cible absolue des terroristes islamistes. Ces monstres d'un fascisme islamique que l'islam devrait combattre par tous les moyens pour trouver peut-être le chemin parcouru par le christianisme en s'affranchissant de l'obscurantisme de l'Inquisition, de l'absolutisme des Croisés. Les événements de Copenhague sont le prolongement de ceux de Paris, sont un parmi d'autres à venir dans une guerre engagée où le silence du musulman ordinaire pour les condamner devient de plus en plus lourd alors qu'ils sont les toutes premières victimes d'actes sauvages comme il en pleut tous les jours en Irak, en Syrie, au Nigeria,...comme cette fillette de 10 ans utilisée comme bombe vivante pour tuer des innocents dans un marché, comme ces deux femmes kamikaze qui déclenchant leur explosifs tuent 45 personnes..., comme ces...et comme ces...,... les exemples qui se multiplient au quotidien. 

 

Le caricaturiste suédois Lars Vilks, auteur d'une caricature de Mahomet, l'ambassadeur de France François Zimeray et la Femen Inna Shevchenko étaient présents lors de cette conférence, ainsi que des dizaines d'autres personnes, mais aucun n'a été blessé. Programmé à 15 heures au centre culturel Krudttønden, dans un quartier aisé du nord de la capitale danoise, le débat s'intitulait «Art, blasphème et liberté». Il se tenait sous protection policière du fait de la présence de Lars Vilks, dessinateur suédois ayant publié une caricature de Mahomet en 2007. L'attaque a eu lieu vers 16 heures. Un homme armé a tiré en direction du bâtiment, une trentaine d'impacts ont été relevés sur la vitre, selon paresse danoise. «IIs nous ont tiré dessus de l'extérieur. C'était la même intention que Charlie Hebdo sauf qu'ils n'ont pas réussi à entrer», a déclaré l'ambassadeur François Zimeray, alors qu'il se trouvait encore sur les lieux. «Des balles sont passées à travers les portes et tout le monde s'est jeté à terre», a-t-il raconté. 

Nos démocraties sont les cibles de l'intégrisme, de ceux qui n'ont que de Constitution le Coran et qui se refusent à la différence. Pour cela ils s'arment et tuent ceux qui avec courage récusent leur obscurantisme, leur fascisme. Il faut arrêter avec cette liste trop longue d'assassinats, de meurtres qui ont commencé par frapper par exemple l'Algerie des années 90 avec l'effroyable bilan de plus de 200000 morts, le régime iranien et ses quelques centaines de milliers également de victimes depuis 1979, le régime soudanais, les talibans d'Afghanistan, les Boko Haram du Nigeria, le Mali et l'Irak et la Syrie avec l'Etat Islamique. Il faut en finir avec leurs soutiens politiques, étatiques. Il faut en finir avec ce gigantesque recul de civilisation.

Les événements de Copenhague sont un défi à nos démocraties tout comme les meurtres du 7 Janvier à Paris. Il nous faut en être conscient. Sans éveil des consciences et sans vouloir donner leur sens aux mots nous courrons vers une catastrophe.  " Mal nommer les choses, c'est ajouter au malheur du monde " disait Camus... Il est temps de les nommer.

Nous sommes Copenhague
Nous sommes Copenhague

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Micheltabanou 5858 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine