Magazine Info Locale

Que valent les promesses de campagne du maire de St-Julien?

Publié le 16 février 2015 par Pierrehk

Lors de la campagne des municipales de mars 2014, M. Antoine Vielliard avait pris un engagement fort: doter chaque quartier de la ville de parc public. Ambition louable à laquelle tout un chacun pourrait volontiers souscrire, même si on pouvait s'étonner d'un tel objectif puisque notre commune ne manque pas d'espaces verts publics.

Je sais bien que les promesses n'engagent que ceux qui y croient, mais on peut alors dire que notre nouveau maire s'y connait, et même qu'il excelle, dans cet exercice.

Après la pacification du centre ville grâce à l'inversion du sens de la Grande Rue, voici sa version toute personnelle de l'accroissement des parcs publics en ville.

En effet lors du dernier conseil Municipal qui s'est tenu le mercredi 11 février , la municipalité en place ne nous a t-elle pas proposé un projet qui consiste à réduire d'un bon tiers l'espace vert derrière le parking de Chabloux pour y construire 16 logements (sociaux il est vrai!) et de transformer la superficie restante de l'espace vert ainsi amputé en parc public qui pourra être financé par la vente d'une partie du terrain au promoteur.

photo Chabloux2015.JPG

En examinant la photo ci-dessus, on peut se demander si les habitants du quartier seront heureux de voir le beau champ, qui accueillait les enfants du quartier et les promeneurs, réduit de cette façon.

J'imagine avec curiosité les réactions des habitants de l'Escalade si un jour notre maire venait à convertir le tiers du champ de verdure devant les immeubles de cette résidence  en logement au motif qu'il souhaite convertir le reste en parc public et qu'il a besoin d'en financer la construction.

Drôle de sémantique de notre maire qui traite volontiers de parc les espaces verts de la plaine de l'Aire mais qui fait un distinguo entre espace vert public (champs ouverts) et parc public au sein de la ville.


Un double langage dont il est souvent coutumier qui lui permet de "respecter" ses promesses dans la forme si ce n'est dans l'esprit.

Au vu de l'état des finances de la commune qu'il nous a exposé mercredi soir , j'attends avec impatience de voir comment il va nous faire avaler la couleuvre de l'augmentation des impôts locaux alors que sa promesse de campagne était d'affirmer avec force et constance qu'il n'augmenterait pas les taux d'imposition.

Tout cela n'augure pas très bien du respect des promesses qu'il peut nous faire en ce moment pour obtenir nos voix aux élections départementales, si d'aventure il venait à être élu...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierrehk 642 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine