Magazine Conso

Franck Danican, le créateur guadeloupéen de New York

Publié le 16 février 2015 par Sophietagel @trendyslemagTw
Petite Bio  Franck Danican est un créateur guadeloupéen à succès qui vit à New York.

Durant son enfance qu’il passe en Guadeloupe, il comprend rapidement qu’il est attiré par la mode et la Haute Couture. Et ce n’est pas sa tante qui a tout fait pour l’en dissuader, qui réussit à l’empêcher de lancer sa carrière. Il se forme chez DIOR et fait des rencontres qui l’aident à développer son talent. Quand il décide de partir pour New York sa carrière n’en finit plus de décoller. Il confirme un don certain et devient sur la scène new-yorkaise un couturier hors pair.

Franck Danican, le créateur guadeloupéen de New York Franck Danican, le créateur guadeloupéen de New York Interview  Bonjour Franck l’équipe de Trendyslemag est heureuse de vous accueillir pour une interview. Grâce à vous, nos lecteurs et lectrices auront la chance de faire la connaissance de l’artiste incontournable que vous êtes.  ANIA_FRANCK_4   1/ A quel moment de votre vie avez-vous eu le déclic de vous lancer dans la mode ? Quels éléments ont déterminé votre choix ?   F. D. : J’ai toujours été attiré par la mode, le domaine artistique, la beauté. Enfant je découpais déjà quelques pièces pour aller à Richeval (Collège en Guadeloupe). Je regardais ma mère s’habiller pour aller à la messe le dimanche. Je me réveillais pour voir si tout allait bien, si tout etait au top. Mais j’étais surtout attiré par la Haute Couture. J’avais une machine à coudre Singer à la maison. J’adorais les films d’époque, les robes théatrales…    2/ Vous vous êtes formé à la maison Dior. Était-ce un désir personnel de débuter au sein de cette maison de renom ?     F. D. : En effet, j’ai été formé à la maison DIOR ! DIOR est une bonne école pour la Haute Couture. Monsieur FERRE était au top et surtout je me souviens de Madame le Chef d’atelier Haute Couture qui était super..J’ai gagné un concours  « LE STYLE D’OR » et c’est ce concours qui m’a ouvert les portes de la Maison DIOR. J’y ai fait deux collections. Franck Danican, le créateur guadeloupéen de New York Franck Danican, le créateur guadeloupéen de New York Franck Danican, le créateur guadeloupéen de New York   3/ Vous résidez actuellement à New York. Quand vous avez décidé de partir, était-ce par envie de tenter le rêve Américain ?    F. D. : Le rêve est partout quand on est talentueux !! Il n’y a pas de pays où on rêve d’aller plus qu’un autre. Peut-être que les choses bougent plus vite à New York, on vous donne votre chance dans votre domaine ce qui est très important pour un homme. Par exemple si tu fais des études pour devenir docteur tu pourras le devenir …Mais en France même si tu as fait des études de médecine, tu seras bon pour aller travailler chez MACDO, ou passer le balaie et nettoyer les poubelles dans un laboratoire.   4/ J’imagine que vous tenez vos inspirations de vos origines guadeloupéennes qui ont certainement joué un rôle important dans votre volonté de réussir. Pouvez-vous nous en parler ?    F. D. : Je ne dirais pas que je tiens mes inspirations de mes origines mais je sais que je suis un  antillais de la Guadeloupe avec mon éducation et mon caractère, et mon but était de trouver ce à quoi j’étais destiné sur cette terre.    Je m’inspire de mes origines quand je crée des accessoires mais pas pour le prêt à porter.   5/ Selon vous, quelles sont les qualités importantes pour réussir dans le monde de la mode ?   F. D. : Etre talentueux, être créatif, bosser très dur, ne pas essayer de copier ou d’envier les autres. Chacun son destin et son chemin, c’est Dieu qui décide (pas la tante, ni les vieux volants). Le mal existe mais le bien est toujours présent.   6/ Où peut-on voir vos créations ? Site internet ? Réseaux sociaux ?   F. D. : Mes créations sont exposées au « SEVEN » à New York dans un Show Room pour les stars de la télé, on peut aussi les voir dans des vidéos sur Facebook. Deux vidéos de mode sont en ligne sur le site Thomas Deal Photography. ANIA_FRANCK_5_copy   7/ Vos créations pour Joëlle Ursull sont magnifiques, comment est née l’idée de ce projet ?   F. D. : Ouh la la !!! Qui n’a pas rêvé d’habiller Joëlle Ursull c’était pour son passage à l’Eurovision, un grand jour dans l’histoire : une antillaise guadeloupéenne qui représente son île et la France. Un fardeau énorme certes mais quel succès !!   On était fait pour se rencontrer. Cette rencontre a eu lieu  à Miami elle a dit oui tout de suite. 10271266_718811778182092_6065762160930328846_o   8/ Leny Kravitz, Janet Jackson… vous avez eu la chance de rencontrer du beau monde. Quelle est pour vous la rencontre qui a eu le plus de valeur à vos yeux ?   F. D. : Il y en a eu plusieurs : le Président Obama à Washington, l’acteur Ben Kingsley (il a joué GANDHI) et la seule star en Guadeloupe à mes yeux Joelle Ursull.   9/ Bijoux, prêt à porter, chapeaux… la Haute Couture n’a semble t il plus aucun secret pour vous. Avez-vous cependant un projet qui vous tient à cœur ?   F. D. : Avoir ma propre boutique, mon grand défilé au soleil ! Ca reste encore un secret… Continuer à habiller les stars. On a toujours des projets tant qu’on vit, Dieu est grand !   Je voulais en profiter pour passer un petit coup de gueule : le jeune Cédric Nanette a été abattu à coups de couteau dans le ventre en Guadeloupe il y a un an et l’assassin court toujours. Je trouve cela insensé, que l’on retrouve son assassin !!! Un grand merci Franck. Nous vous souhaitons encore beaucoup de succès et nous espérons également que la police retrouvera le meurtrier de Cédric Nanette. Rita Capi
Classé dans:Uncategorized

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sophietagel 36074 partages Voir son blog