Magazine Info Locale

cie divins animaux

Publié le 16 février 2015 par Mainsdoeuvres

BIOGRAPHIE
La compagnie des divins Animaux est crée en 2008 à Paris. Elle accueille les créations de Florian Pautasso, auteur, metteur en scène et comédien.
En 2010, celui-ci met en scène avec Maya Peillon "La Tour de la Défense" de Copi. Il monte ensuite ses textes, dont "Show funèbre à 7 voix" (2011) qui reçoit l’aide à la création du Centre National du Théâtre, "H.", dans le cadre du Summer of Loge (2013), "Incroyable, irraisonné, impossible baiser" (2013), et "Le Cercle", dans le cadre du festival Brouillage (2014). Ces créations sont jouées au théâtre la Loge, avec lequel il entretient une étroite collaboration.
Sa précédente création, "Quatuor Violence", est sa première expérience d’écriture collective. Le spectacle est créé au théâtre de l’Opprimé en octobre 2013. Il est ensuite sélectionné dans plusieurs festivals : le festival Ici & Demain au théâtre Paris-Villette, le festival Mythos à Rennes, le festival En Transit et enfin le festival Impatience, au théâtre du Rond-Point. En juin 2014 il remporte le prix Paris Jeunes Talents. Il est ensuite repris à la Manufacture d’Avignon en juillet 2014, ainsi qu’aux Subsistances de Lyon en mars 2015.
Une maquette de "Flirt" a été présentée au théâtre de Vanves à l’occasion du festival Fragments d’été organisé par Mains d’Œuvres, La Loge et le Théâtre de Vanves en juin 2014.

L’INFO INSOLITE
Aime manger des oignons crus et parler hollandais !

PROJET DÉVELOPPÉ A MAINS D’ŒUVRES
La compagnie entre en résidence à Mains d’Œuvres en 2015 pour la création de Flirt. Le spectacle sera présenté en octobre 2015 !
Flirt
Une bande de 4 comédiens émettent au public cette possibilité folle : qu’il se passe quelque chose entre eux.
Pas de réponse.
Dans un enchevêtrement de confessions et de déclarations sur le fil de la voix, ils manipuleront la réalité pour dérouler leur imaginaire amoureux et pousser au plus loin leur puissance d’aimer, avec l’objectif secret de les convaincre ! Avant la petite mort du théâtre, avant que chacun, anonyme, ne rentre chez soi.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mainsdoeuvres 11250 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine