Magazine Auto/moto

Audi TT 2016 : pas de diésel pour le Canada

Publié le 17 février 2015 par Critiqueauto
Audi TT 2016 : pas de diésel pour le Canada

Dans un pays où le prix du litre d’essence est à la moitié de ce qu’il en coĂťte en moyenne sur le vieux continent, où les gargantuesques V8 sont synonyme de sportivité et où la voiture électrique ne cesse de gagner en popularité, il apparait évident que le diésel ne sera jamais plus qu’un choix pour les quelques conducteurs qui préfère ce type de motorisation. Or, en Europe, certaine voiture comme l’Audi TT sont propulsées par ce genre de mécanique et bien que je n’ai jamais eu la chance de mettre mes mains sur le volant d’une TT diésel, les critiques sont unanimes sur le sujet. Son moteur livre non seulement les performances auxquelles ont s’attend d’une TT et en prime, il y a sa consommation de carburant qui figure parmi les plus faibles du segment.

Les Européens auront donc droit à cette motorisation TDI, soit un moteur turbocompressé de 2.0 litres développant 185 chevaux et 280 livres-pied de couple. Cette mécanique est « techniquement » déjà offerte sur le marché canadien dans l’Audi A3, mais cette dernière ne profite pas du turbocompresseur, ce qui limite sa puissance à 150 chevaux. En revanche, plusieurs modèles chez Volkswagen utilisent quant à eux le moteur diésel de l’Audi TT, mais le constructeur allemand ne semble pas sĂťr que cette mécanique aurait autant de succès dans la sportive de sa division luxueuse.

Pour vous donner une idée de ce à quoi on droit les Européens, la TT TDI affiche une consommation moyenne de 4.3L/100km contre 6.7L/100km pour la plus économique des versions à essence.

Audi TT 2016

Les mécaniques qui seront proposées pour le marché canadien sont d’abord un petit moteur de 4 cylindres de 2.0 litres développant 230 chevaux ainsi qu’un autre moteur de 2.0 litres, mais dont la puissance sera portée à 310 chevaux. En comparaison, la TT 2015 propose seulement 211 chevaux dans sa version de basse et les versions TT 265 chevaux. Donc, même si nous n’aurons pas droit à la version diésel, la TT 2016 proposera des performances encore plus intéressantes. Et ce n’est pas tout puisque son design a entièrement été revu pour la troisième génération. On a donc droit à un mélange de rétro et de moderne dans une silhouette toujours aussi trapu. Et l’habitacle de cette nouvelle TT sera d’une rare élégance.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Critiqueauto 4697 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines