Magazine Bd

Le Pouvoir des innocents – Cycle 2 -(T3)

Publié le 20 février 2015 par Un_amour_de_bd @un_mour_de_bd

Chronique « Le Pouvoir des innocents – Cycle 2 (T3) »

Scénario de Luc Brunschwig, dessin de Laurent Hirn & David Nouhaud,

Adultes / Grands Adolescents

Polar
Paru chez Futuropolis, le 12 février 2015, 56 pages couleurs, 13.00 euros

L’histoire

9 février 1998. Jessica Ruppert visite le centre pour enfants défavorisés. Elle y découvre, atterrée, des conditions de vie lamentables dues aux restrictions budgétaires imposées par son prédécesseur. Mais ce qui la touche encore plus, c’est d’y retrouver la petite Amy, sa protégée, retombée dans le silence, faute de soins.
7 septembre 1999. L’avocat de Joshua Logan tente de faire témoigner la jeune Amy, espérant des éclaircissements sur le rôle de Logan et de Füreman. Mais Lou McArthur, politicien et avocat de Jessica, parvient à discréditer les souvenirs de la fillette…C’est un coup dur pour Logan.
Le soir-même McArthur ce rend à son grand meeting-vérité précédent l’élection à la Mairie de New-York. Face aux habitants, il s’engage à répondre à toutes les questions que ceux-ci lui poserons. Dans la foule, Lucy est là, accompagné de Domenico, le bras droit du truand Füreman…

Le Pouvoir des innocents – Cycle 2 -(T3)
bouton_amazon

Ce que j’en pense

Troisième épisode du “Pouvoirs des innocents – Cycle 2”, et toujours autant de plaisir !
Avançant ses pièces petit à petit, Luc Brunschwig joue à la politique-fiction avec une parfaite maîtrise et le sens du spectaculaire.

Passionné par le sujet, Luc ne s’embarrasse pas d’une démonstration théorique lourde et pesante. Il débats des idées sociales et de leurs conséquences sur la vie de tout un chacun. Pour éviter de nous ennuyer, il nous emballe cette « réflexion politique » dans un beau papier cadeau : un polar urbain, version théorie du complot.
Dans ce troisième tome, un champion toute catégorie se dessine. Lou Mac Arthur, avec son profil du politicien (coupe de cheveux impeccable, dents blanches, bonne famille) est malgré tout celui qui s’oppose à la peine de mort. Sa tentative d’imposer ses idées progressistes risque d’ailleurs de lui faire perdre les élections….
Ah, on en voudrait des politiciens de cette crampe dans le secteur. Il nous rappelle ce que la politique a de noble, quand des hommes désintéressés de leur pouvoir personnel, se mettent au service de la communauté…
A ce titre, la scène centrale du meeting électoral est une pure merveille. Jouant la carte de la sincérité et des enjeux personnels, Luc réussi à me passionner pour une scène qui aurait pu être “bâteau” et vide de sens, bravo !
Au delà de ce coup de génie, il construit ses histoires parallèles avec une minutie maniaque. Logan qui touche le fond, les relations bienveillantes entre Jessica et Amy, sans oublier l’idylle de Domenici pour Lucy, ou la mise-en-lumière du truant, il construit un monde pluriel, qui n’est ni blanc, ni noir !

couve_pouvoir-innocents_enfer_t3_tel
pouvoir-t3-3_tel
pouvoir-t3-4_tel_def
pouvoir-t3-5_tel_def
pouvoir-t3-7_tel_def
pouvoir-t3-8_tel_def
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail

Le dessin

Ce deuxième cycle du “Pouvoir des innocents” a la particularité d’être dessiné à quatre mains. Laurent Hirn, dessinateur de la série originelle, compose la mise-en-scène. Puis David Nouhaud se la ré-approprie, pour proposer sa propre version et dessiner les planches. Enfin, Hirn assure la mise-en-couleur, pour assurer la cohérence graphique avec le premier cycle. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller sur la page Facebook de Luc Brunschwig, par ici.
Le résultat est de toute beauté, et parfaitement cohérent (c’est l’essentiel). Mise-en-scène dynamique, dessin élégant, expressions des personnages et décors réalistes, les deux compères se complètent parfaitement pour nous offrir des planches de tout premier ordre. Cette harmonie et cette générosité est une belle démonstration de travail d’équipe, qui résonne à l’unisson avec les valeurs défendues par la série et son créateur, Luc Brunschwig !

Le Pouvoir des innocents – Cycle 2 -(T3)
bouton_amazon


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Un_amour_de_bd 11957 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines