Magazine Culture

CESAR 2015 : Le sacre de Timbuktu d’Abderrahmane Sissako

Publié le 21 février 2015 par Misteremma @misteremma

Avec 7 récompenses, Timbuktu est le grand gagnant de cette 40ème Cérémonie des César en France. Pour le public qui ne s’est pas effondré avant la fin de la retransmission, ils auront pu voir la remise du César pour le prix du Meilleur Espoir Féminin à la jeune actrice Adèle Haenel pour le film Les Combattants. Ce n’est pas la première fois qu’elle était nommée pour la même catégorie. En 2008, Adèle Haenel concourrait pour le film Naissance des pieuvres. Les Combattants de Thomas Cailley est l’outsider de cette soirée avec 3 récompenses. Le duel Saint Laurent vs Yves Saint Laurent n’aura finalement pas eu lieu, 1 partout avec un léger avantage tout de même pour la version de Jalil Lespert grâce à la nomination de Pierre Niney dans la catégorie du Meilleur acteur pour le rôle phare du film.

Enfin, la Belgique était la grande favorite cette année grâce à son grand nombre de nommés :
– Emilie Dequenne (Meilleure actrice dans Pas son genre de Lucas Belvaux),
– François Damiens (Meilleur acteur dans La Famille Bélier d’Eric Lartigau),
– Luc et Jean-Pierre Dardenne (Meilleur Film étranger + Meilleure actrice grâce à Marion Cotillard pour Deux jours, une nuit),
– Jérémie Renier (Meilleur acteur dans un second rôle dans Saint Laurent de Bertrand Bonello),
Marc Zinga (Meilleur espoir masculin dans Qu’Allah bénisse la France),
La bûche de Noël de Vincent Patar et Stéphane Aubier (Meilleur court métrage d’animation),
– Christophe Beaucarne pour la photographie de La Belle et la Bête,
– la coproduction Le Chant de la Mer de Tomm Moore (Meilleur film d’animation)
– ou encore la coproduction Caricaturistes, fantassins de la démocratie (Meilleur documentaire)
… et ce sera finalement la déception mais un prix tout de même grâce à la co-production du film Minuscule – La vallée des fourmis perdues de Thomas Szabo et Hélène Giraud.

Voici le palmarès complet :

Meilleur film
Timbuktu d’Abderrahmane Sissako
Les Combattants de Thomas Cailley
Eastern Boys de Robin Campillo
La Famille Bélier d’Eric Lartigau
Saint Laurent de Bertrand Bonello
Hippocrate de Thomas Lilti
Sils Maria d’Olivier Assayas

Meilleur réalisateur
Abderrahmane Sissako (Timbuktu)
Céline Sciamma (Bande de filles)
Thomas Cailley (Les Combattants)
Robin Campillo (Eastern Boys)
Thomas Lilti (Hippocrate)
Bertrand Bonello (Saint Laurent)
Olivier Assayas (Sils Maria)

Meilleur acteur
Pierre Niney pour le rôle de Yves Saint Laurent dans Yves Saint Laurent
Romain Duris pour les rôles de David et Virginia dans Une nouvelle amie
Gaspard Ulliel pour le rôle de Yves Saint Laurent dans Saint Laurent
Guillaume Canet pour le rôle de Franck dans La prochaine fois je viserai le cœur
Niels Arestrup pour le rôle du général Dietrich von Choltitz dans Diplomatie
François Damiens pour le rôle de Rodolphe Bélier dans La Famille Bélier
Vincent Lacoste pour le rôle de Benjamin Barois dans Hippocrate

Meilleure actrice
Adèle Haenel pour le rôle de Madeleine dans Les Combattants
Juliette Binoche pour le rôle de Maria Enders dans Sils Maria
Catherine Deneuve pour le rôle de Mathilde dans Dans la cour
Marion Cotillard pour le rôle de Sandra dans Deux jours, une nuit
Émilie Dequenne pour le rôle de Jennifer dans Pas son genre
Sandrine Kiberlain pour le rôle de Muriel Bayen dans Elle l’adore
Karin Viard pour le rôle de Gigi Bélier dans La Famille Bélier

Meilleur acteur dans un second rôle
Reda Kateb pour le rôle de Abdel Rezzak dans Hippocrate
Éric Elmosnino pour le rôle de Fabien Thomasson dans La Famille Bélier
Jérémie Renier pour le rôle de Pierre Bergé dans Saint Laurent
Guillaume Gallienne pour le rôle de Pierre Bergé dans Yves Saint Laurent
Louis Garrel pour le rôle de Jacques de Bascher dans Saint Laurent

Meilleure actrice dans un second rôle
Kristen Stewart pour le rôle de Valentine dans Sils Maria
Marianne Denicourt pour le rôle du Dr. Denormandy dans Hippocrate
Claude Gensac pour le rôle de Marthe dans Lulu femme nue
Izïa Higelin pour le rôle de Manue dans Samba
Charlotte Le Bon pour le rôle de Victoire Doutreleau dans Yves Saint Laurent

Meilleur espoir masculin
Kévin Azaïs pour le rôle d’Arnaud Labrède dans Les Combattants
Ahmed Dramé pour le rôle de Malik dans Les Héritiers
Kirill Emelyanov (ru) pour les rôles de Marek, Rouslan et Paul dans Eastern Boys
Pierre Rochefort pour le rôle de Baptiste Cambière dans Un beau dimanche
Marc Zinga pour le rôle de Régis dans Qu’Allah bénisse la France

Meilleur espoir féminin
Louane Emera pour le rôle de Paula Bélier dans La Famille Bélier
Lou de Laâge pour le rôle de Sarah dans Respire
Joséphine Japy pour le rôle de Charlie dans Respire
Ariane Labed pour le rôle d’Alice dans Fidelio, l’odyssée d’Alice
Karidja Touré pour les rôles de Marieme et Vic dans Bande de filles

Meilleur scénario original
Timbuktu – Abderrahmane Sissako et Kessen Tall
Les Combattants – Thomas Cailley et Claude Le Pape
La Famille Bélier – Victoria Bedos et Stanislas Carré de Malberg
Hippocrate – Thomas Lilti, Julien Lilti, Baya Kasmi et Pierre Chosson
Sils Maria – Olivier Assayas

Meilleure adaptation
Diplomatie – Cyril Gély et Volker Schlöndorff, adapté de la pièce de théâtre Diplomatie de Cyril Gély (coréalisateur du film)
La Chambre bleue – Mathieu Amalric et Stéphanie Cléau, adapté du roman La Chambre bleue de Georges Simenon
Lulu femme nue – Sólveig Anspach et Jean-Luc Gaget, adapté de la bande dessinée Lulu femme nue d’Étienne Davodeau
Pas son genre – Lucas Belvaux, adapté du roman Pas son genre de Philippe Vilain
La prochaine fois je viserai le cœur – Cédric Anger, inspiré de l’Affaire Alain Lamare et du roman Un assassin au-dessus de tout soupçon d’Yvan Stefanovitch

Meilleurs décors
Thierry Flamand (La Belle et la Bête)
Jean-Philippe Moreaux (La French)
Katia Wyszkop (Saint Laurent)
Sébastien Birchler (Timbuktu)
Aline Bonetto (Yves Saint Laurent)

Meilleurs costumes
Anaïs Romand (Saint Laurent)
Pierre-Yves Gayraud (La Belle et la Bête)
Carine Sarfati (La French)
Pascaline Chavanne (Une nouvelle amie)
Madeline Fontaine (Yves Saint Laurent)

Meilleure photographie
Sofian El Fani (Timbuktu)
Christophe Beaucarne (La Belle et la Bête)
Josée Deshaies (Saint Laurent)
Yorick Le Saux (Sils Maria)
Thomas Hardmeier (Yves Saint Laurent)

Meilleur montage
Nadia Ben Rachid (Timbuktu)
Lilian Corbeille (Les Combattants)
Christel Dewynter (Hippocrate)
Frédéric Baillehaiche (Party Girl)
Fabrice Rouaud (Saint Laurent)

Meilleur son
Philippe Welsh, Roman Dymny, Thierry Delor (Timbuktu)
Pierre André, Daniel Sobrino (Bande de filles)
Jean-Jacques Ferran, Nicolas Moreau, Jean-Pierre Laforce (Bird People)
Jean-Luc Audy, Guillaume Bouchateau, Antoine Baudouin, Niels Barletta (Les Combattants)
Nicolas Cantin, Nicolas Moreau, Jean-Pierre Laforce (Saint Laurent)

Meilleure musique
Amine Bouhafa (Timbuktu)
Jean-Baptiste de Laubier (Bande de filles)
Béatrice Thiriet (Bird People)
Lionel Flairs, Benoît Rault, Philippe Deshaies (Les Combattants)
Ibrahim Maalouf (Yves Saint Laurent)

Meilleur premier film
Les Combattants de Thomas Cailley
Elle l’adore de Jeanne Herry
Fidelio, l’odyssée d’Alice de Lucie Borleteau
Party Girl de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis
Qu’Allah bénisse la France de Abd al Malik

Meilleur film d’animation
Minuscule – La vallée des fourmis perdues de Thomas Szabo et Hélène Giraud
Le Chant de la mer de Tomm Moore
Jack et la mécanique du coeur de Mathias Malzieu et Stéphane Berla

Meilleur film documentaire
Le Sel de la Terre de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado
Caricaturistes, fantassins de la démocratie de Stéphanie Valloatto
Les Chèvres de ma mère de Sophie Audier
La Cour de Babel de Julie Bertuccelli
National Gallery de Frederick Wiseman

Meilleur film étranger
Mommy de Xavier Dolan (Canada)
12 Years a Slave de Steve McQueen (États-Unis)
Boyhood de Richard Linklater (États-Unis)
Deux jours, une nuit de Jean-Pierre et Luc Dardenne (Belgique)
Ida de Pawel Pawlikowski (Pologne)
The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson (États-Unis)
Winter Sleep de Nuri Bilge Ceylan (Turquie)

Meilleur court métrage
La Femme de Rio de Emma Luchini et Nicolas Rey
Aïssa de Clément Tréhin-Lalanne
Inupiluk de Sébastien Betbeder
Les Jours d’avant de Karim Moussaoui
Où je mets ma pudeur de Sébastien Bailly
La Virée à Paname de Carine May et Hakim Zouhani

Meilleur court métrage d’animation
Les Petits Cailloux de Chloé Mazlo
Bang Bang ! de Julien Bisaro
La Bûche de Noël de Vincent Patar et Stéphane Aubier
La Petite Casserole d’Anatole d’Eric Montchaud

César d’honneur
Sean Penn pour l’ensemble de sa carrière


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Misteremma 42529 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte