Magazine Humeur

1 deluxe, 3 croques sans jambon et 1 royal sans cornichon STP...

Publié le 21 février 2015 par Lababouchk
   1 deluxe, 3 croques sans jambon et 1 royal sans cornichon STP...   Lâche pas le FCN!   Un jour, toi aussi, tu pourras devenir manager. Porter de belles chemises blanches. Avoir un air arrogant et péteux. Même qu'au fond de toi tu sauras que t'as ruiné ta vie et tes rêves de jeunesse (qui rappelle toi étaient de devenir danseur au Bolchoï de Pattaya).    Mais peu importe...
Tu kifferas donner ta force de travail à un clown américain même pas drôle, à raison de 60H par semaine, pour la modique somme d'un SMIC virgule 4. Et tout ça avec le sourire parce que... "i'm lovin it" et que tu sais qu'à la fin de ta dure journée de labeur tu pourras manger pour 5 points voir plus si affinité. Bah oui parce que le manag'shift c'est toi bordel!   Et tu maltraiteras les petits étudiants, futurs pro du lobby, comme on a pu te maltraiter. Tu t'interposeras entre le client et le collègue subalterne qui lui n'a jamais raison, même si le dit client lui a dit : "Salut ça va, on baise ce soir" ou encore "Vous êtes aussi délicieuse que ce sandwich mamzel"...
Je ne sais pas ce qu'il y a dans la salade iceberg mais ça doit pas être très évangéliste tout ça. Tu es atteint du syndrome de Stockholm.  Même tes jours de congés, tu reviendras avec ta femme manageuz, elle aussi mais chez KFC, et vos 2 enfants pour leurs montrer à quel point t'es fier de contribuer à la mondialisation à ton échelle. Alors que quand un américain passe au resto, t'es pas fichu de lui dire bon appétit dans sa langue...   Tu auras interrompu tes études, parce que te taper tous les rush ça donne plus envie de faire des pointes (oui danseur au Bolchoï de Pattaya tu as déjà oublié ton rêve le plus fou alors que tu n'es pas encore manager)...
Et là, tu scruteras du comptoir, la salle blindée ou vide ça dépend du moment: qui mange un mercredi après midi ne mange pas un dimanche matin (je me comprends). Tu seras en panique pour rien même que tu crieras sur tes collègues alors que c'est ambiance "pump it up" à la base.    C'est la grande famille DoMac mais ça tu l'oublieras quand un client mécontent hurlera que son CBO n'est pas assez chaud... (Il voulait commander un sodebo, le bougre, tu as rigolé intérieurement mais pas trop pour pas faire fuir l'homme qui mange avec ses doigts dans un plateau mais qui paie en Gold. Bah quoi? C'est exotique DoMac et ça change du traiteur à ce que j'ai entendu). 
Alors que toi, t'y es pour rien, t'es pas dans la prod et que t'es super scrupuleux sur les timers... mais pas trop business oblige !
Bon bon, je me chut sachant que déjà t'as d'autres chats à fouetter 
Bah quoi, n'est pas cadre à la française qui veut l'être et non je n'ai jamais travaillé chez DoMac et oui je n'aime pas la ponctuation!
 


1 deluxe, 3 croques sans jambon et 1 royal sans cornichon STP...  

Pics: dédicacé à Keny my Tallz et à mon amour pour mon frigo

  

ABCD'R :

FCN: frites chicken nuggets (le lieu ou on fait de la friture en gros)
5 points: ce que Ronald t'offres pour manger, sachant qu'avec ça tu peux pas composer un vrai menu - Ronald est généreux, pas fou!
Buisines goes on!
Manag(er) Shift: c'est l'Homme de la situation, il surplombe la salle avec fierté et crie tout le temps mais qui par roulement finit par faire des frites
Lobby (être de): le ménage en salle quoi sans oublier les WC
La salade Iceberg: elle est aussi dangereuse pour ton palet que pour le Titanic (non elle est trop bonne en vrai mais comme je suis en froid avec Ronald je lui ferais pas ce cadeau)
Rush: phénomène spatio-temporel étrange: 11H45-14H15 , 19H15-22H30, les estomacs sur pattes se ruent
Pump it up / grande famille: ça se passe de commentaire mais le tutoiement est de rigueur dans la Ronald family
CBO: Chiken Bacon Oignon (les clients ça les rendaient fou, la bave au coin de la bouche, tels des zombies...)
Prod (ou BIN): le machin où y a tous les sandwichs en attente, style c'est ça le produit fini
Timers: les chiffres sur les sandwichs dans la prod'; auxquels t'as rien compris toi de l'autre côté du comptoir - indiquent le moment de péremption de ton sandwich (oui un sandwich ça vit 10 min en gros)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lababouchk 231 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte