Magazine France

Grenelle de l'essence

Publié le 28 mai 2008 par Juan
L'expression, bien choisie, est de notre confrère DESIR REPUBLICAIN. Nicolas Sarkozy semble faire feu de tous bois (de tous barrils ?) pour alléger la facture énergétique des ménages français.
Les pêcheurs n'en peuvent plus
Ils ne sont pas les seuls. En grève depuis des semaines, ils ont été rejoint ces derniers jours par d'autres "victimes du pétrole cher": agriculteurs et routiers ont rallié des pêcheurs mercredi 28 mai pour protester contre la hausse du prix des carburants. Ils ont à nouveau bloqué en France dépôts de carburant et axes routiers. Michel Barnier, le ministre de l'Agriculture et de la Pêche, a rappelé les mesures annoncées ces derniers jours, notamment un "soutien social d'urgence" de 40 millions d'euros et l'accélération du plan de sauvegarde de la pêche annoncé en janvier dernier. Quand Sarkozy visite, avec Carla Bruni, les halles de Rungis un mardi matin à 5H, il évite soigneusement de rencontrer les poissonniers...
Le Président veut abaisser la TVA sur l'essence
"Si le baril continue à augmenter, est-ce qu'on doit garder un taux de TVA proportionnel au prix dans les mêmes conditions?", s'est interrogé le chef de l'Etat mardi 27 mai sur RTL.
"c'est une décision qui serait européenne"(...). "C'est une proposition que je lance".
Le porte-parole de la Commission européenne pour les questions d'énergie a réagi très vite : "A d'autres occasions où les prix pétroliers étaient en question, la Commission avait dit que modifier la fiscalité sur les carburants pour combattre la hausse des prix du pétrole serait un très mauvais signal pour les produits producteurs de pétrole".
Le porte-parole de l'exécutif européen a rappelé que la Commission avait plusieurs fois fait valoir ces dernières années que les taxes sur les carburants jouaient "un rôle positif" pour les consommateurs.
En représentant une part importante du prix des carburants à la pompe, elles permettent d'atténuer les variations des cours du brut, a-t-il expliqué.
Et en maintenant les prix à la pompe à des niveaux élevés même lorsque ceux du brut baissent, elles poussent les consommateurs à réduire leur consommation et les constructeurs d'automobiles à fabriquer des moteurs moins gourmands en carburants.
La porte-parole de la Commission aux questions fiscales, Maria Assimakopoulou, a souligné pour sa part que "la majeure partie des taxes sur les carburants était des accises et non de la TVA" (source)


Les solutions alternatives ne sont pas étudiées ni promues
Rappelez vous ce curieux Grenelle de l'Environnement. Rétrospectivement, il paraît sérieusement autiste. Quelles étaient les mesures relatives à la facture pétrolière ? La mise en place, dès janvier, d'un bonus écologique pour les voitures propres (et d'un malus pour les voitures les plus polluantes), et surtout très peu de soutien aux transports collectifs (Fillon a même annoncé une nouvelle autoroute !): création d' un observatoire des transports (sic !), déclaration d'intérêt général des transports fluviaux et ferroviers pour le fret (?), et "appel à un plan ambitieux" en matière de transports...

Christine Lagarde, en novembre dernier, avait bien proposé aux Français de se chauffer à 18 degrés dans leur maison et de rouler en vélo...

Le 30 avril dernier, M. Borloo avait présenté ses lois d'application du Grenelle de l'Environnement. En matière de transports, elles prévoyaient le "lancement de 2 000 km de lignes nouvelles de train à grande vitesse (TGV) d’ici à 2020, afin de relier toutes les grandes capitales régionales" ; "six fois plus de transports urbains propres en quinze ans" ; et le "développement des autoroutes de la mer et ferroviaires. " On attend le chiffrage ...

Quand la contrainte écologique rejoint le pouvoir d'achat... Tout devient possible !

&alt=rss

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Juan 51795 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte