Magazine Humeur

Il paraîtrait...

Publié le 25 février 2015 par Ericguillotte
mercredi 25 février 2015

- qu’un trope est une figure de rhétorique visant à détourner le sens d'un mot ou d'une expression. Voiles pour bateaux par exemple. Mais point trop de tropes n’en faut, au risque de scier les pattes des cerfs-veaux lents à peine nés. Ces nés en moins, on pourra s’amuser à ses heures perdues, pour tuer le temps, à jouer les kill heures, et inventer quelques tropes seul ou en bonne compagnie. On ne parlera plus de plan cul, expression trop grossière, mais on préférera dire chair ami(e). On ne parlera plus de gros con, expression trop épidermique, mais de pense-bête, ni d’homme politique mais de pense-ment inefficace. Parfois, pourtant, pour ne pas manquer la cible, que la flèche soit pour monarque ou mon arc pour quelqu’un qui ne soit pas une flèche, on pourra oublier le trope qui ne serait pas assez pour dire tout de go et bien haut ce qu’on pense fort tout bas, ce qu’on ne manquera jamais de faire. En avant la musique : inDOciles et REactifs, mes aMIs, le FAtalisme SOLitaire ne passera pas par nous.
- qu’un loup est soupçonné d'avoir tué un kangourou. C’est une nouvelle fable, par un John From The Fountain, façon rap ? C’est une métaphore, un loup de la finance ayant dépouillé un australien ? Penchons-nous mieux sur l’information. Voyons la situation initiale. Qui, où, quand ? Et quoi ? De nos jours, un kangourou, un vrai, un animal, a été déchiqueté, bon, pourquoi pas, par un loup, semblerait-il, un vrai animal aussi, sûrement affamé, pourquoi pas non plus. Où alors ? Australie ? Non, dans la Meuse. La Meuse de France, l'un des quatre départements français de la région Lorraine, qui doit son nom au fleuve qui la traverse du sud au nord, la Meuse. Préfecture, Bar-le-Duc. Sous-préfectures, Commercy au sud et Verdun au centre. La Meuse, quoi. En fait, il s’agit d’un élevage privé, dans lequel la pauvre bête a été retrouvée dépecée. Et on soupçonnerait donc un loup. Une enquête est ouverte. Et comme on s’intéresse à tout, on guettera toute information qui nous éclairera. En avant la musique : inDOciles et REactifs, mes aMIs, le FAtalisme SOLitaire ne passera pas par nous.
- que François Hollande va décoller demain vers les Philippines pour plaider en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique. C’est la première fois qu’un président de la République se déplace dans ce pays, en tout cas en visite officielle. C’est bien. Il faut rencontrer tout le monde. Et puis, la cause est belle. Et il y a du boulot. C’est une nouvelle étape sur le chemin de la conférence de Paris, prévue en décembre. C’est bien, surtout si on peut éviter l’échec de la conférence de Copenhague de 2009. Alors, que François trouve arguments, mots forts, phrases percutantes, que François soit bon et efficace. Vous lirez aussi, car ça ne passera pas inaperçu, que les actrices Mélanie Laurent et Marion Cotillard accompagneront et soutiendront le président lors de sa visite. Alors, bien évidemment, on évitera les allusions, on ne sous-entendra rien, on ne blaguera pas sur les jalousies éventuelles, les ragots possibles, on espérera que les enjeux environnementaux seront pris en compte, et qu’un jour des accords seront signés et suivis d’effets qui ne soient pas de serre. On y croit. En avant la musique : inDOciles et REactifs, mes aMIs, le FAtalisme SOLitaire ne passera pas par nous.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines