Magazine Brico

"L'Esthétique de la rue"

Par Marc Chartier

On peut considérer ce livre comme un des premiers traités d'urbanisme en langue française - le terme ne sera admis qu'en 1910 - ou comme un essai sur l'art urbain et la qualité de la ville.


Une ville est d'abord une accumulation de rues, lieux de circulation et d'échange. Sans rue active (on dit « vivante »), une ville dépérit. Mais la vie quotidienne dans la rue change d'une culture et d'une époque à une autre. Gustave Kahn reconstitue les ambiances de Pompéï, des souks des villes arabes, des canaux de Venise ou d'Amsterdam. Il décrit les fêtes, les foires et les Expositions qui transfigurent la ville et la magnifient tout en y attirant le monde entier. Il n'oublie pas les utopies, la rue-galerie imaginée par Fourier, les passages chantés par les flâneurs. Il nous entraîne dans la rue parisienne d'après Haussmann (qu'il n'apprécie guère), avec ses affiches (Chéret, Lautrec, Mucha...), ses lumières, son animation. Il en appelle à une architecture audacieuse (Horta, Hankar, Guimard), s'inquiète de l'arrivée de la bicyclette puis de l'automobile, s'oppose aux tours qui conviennent à New York mais pas au gabarit parisien. Il croit avant tout à la présence de l'art sur les trottoirs. Un art pour tous, qui poétise la ville.

(présentation par l'éditeur)

"L'Esthétique de la rue", de Gustave Kahn, Infolio, réédition 2008, 216 pages, 10 euros.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Marc Chartier 397 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte