Magazine High tech

Monaco teste le NFC pour le tourisme

Publié le 29 mai 2008 par Jlboulin @etourismeinfo

Ce n’est pas la 1re fois qu’on évoque sur etourisme.info le potentiel des technologies sans contact en situation de mobilité, mais il se trouve que la principauté de Monaco, qui accueille le salon WIMA consacré précisément au NFC, a inauguré un service touristique sur la base de cette technologie.

Avant d’en dire plus sur l’expérience monégasque, quelques mots sur la technologie: les puces NFC (pour near field communication: communication sans fil à très courte portée) permettent de faire communiquer sans contact à quelques centimètres de distance une puce contenant de l’info (généralement quelques bits, de quoi stocker par exemple une référence, une adresse internet, etc.) et un lecteur, embarqué ici sur téléphone mobile. Ce dernier lit l’info, se connecte à l’adresse idoine via internet et y récupère les contenus (il est également possible de faire transiter les contenus directement via NFC, mais les faibles débits impliquent des temps de téléchargement incompatibles avec les usages envisagés, même pour des contenus de poids modeste).

A Monaco, la technologie a été mise en oeuvre pour proposer un guide interactif le long du Parcours Princesse Grace de Monaco: la signalétique sur place a été augmentée de puces NFC, qui renvoient à des contenus additionnels en ligne: les téléphones compatibles se connectent automatiquement dès qu’on les approche du support repéré par un visuel spécifique aux divers points d’intérêt du parcours. Les limites actuelles du système résident bien sûr dans la faiblesse du parc téléphonique compatible: les puces NFC commencent seulement à y faire leur apparition, mais elles sont appelés à s’y généraliser à cause de leurs applications monétiques notamment; l’apparition en France des premiers forfait internet mobile illimités cette année va également dans le sens d’un élargissement de la cible potentielle de ce type de services, qui pourraient bien devenir en milieu ouvert les audioguides de demain (ou en tout cas un complément aux guides “directifs”: l’information idoine est disponible à l’endroit et au moment où le visiteur y trouve un sens en situation).

Pour en savoir plus sur sur le déploiement monégasque:
l’article sur businessmobile.fr

Et pour ceux qui désirent élargir le champ de la réflexion sur l’info en situation de mobilité à d’autres technos: – une appli android pour téléphone mobile – un article Les Echos sur le téléphone mobile comme guide urbain à Paris


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jlboulin 58436 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte