Magazine Amérique du nord

C'était il y a un an...

Publié le 26 février 2015 par Anlc
"A goal is a dream with a deadline"
(Un but est un rêve avec une date d'échéance) 
Napoleon Hill

 Il y a un an, nous étions en plein premier voyage de repérage dans la Silicon Valley, avec pour objectif de poser les bases de notre aventure californienne. La suite, vous la connaissez : De la délivrance le jour de l'obtention des visas au départ de France jusqu'à aujourd'hui, vous avez pu tout suivre sur le blog. Que de chemin parcouru, dans tous les sens du terme !
C'était il y a un an...La Californie, c'est aussi de hautes montagnes, des sapins et de la neige, pas que la plage et les palmiers !
Vous aurez probablement remarqué que je n'ai pas écrit de bilan des 6 mois, alors que j'en avais fait un au bout de 3 mois seulement... Je vais donc profiter de cet article pour rattraper le coup, même si je pourrais tout résumer en une seule phrase : J'ai travaillé comme un malade pour que l'on vienne en Californie, et cette dernière nous le rend bien !
C'était il y a un an...Les "world famous" Painted Ladies de San Francisco
Aujourd'hui, nous ne nous posons pas la question de rentrer en France un jour. Notre seul soucis, c'est d'obtenir une carte verte le plus vite possible, même si nous pouvons aussi rester sous visa E2 indéfiniment. Ces derniers temps, j'ai reçu beaucoup de messages amicaux de compatriotes qui voudraient venir eux aussi vivre en Californie. Et j'ai appris à reconnaitre dès la première phase ceux qui réussiront et ceux qui ne viendront jamais. Savez-vous comment ?
C'était il y a un an...Hier soir sur le Capitol Mall de Sacramento
C'est très simple, et la réponse se trouve dans la citation en haut de la page. Si vous me dites "je rêve d'aller un jour en Californie", vous avez perdu. En revanche, lorsque j'entends "nous avons pour projet de partir en Californie avant septembre 2015", là je sais que c'est gagné. Avoir une date butoir, c'est transformer un rêve en objectif. C'est pouvoir commencer à planifier, si je veux partir à ce moment-là, la maison doit être vendue avant telle date, le visa obtenu à ce moment-là, etc etc.
On passe du rêve à l'action, et c'est un état d'esprit qui fait la différence, croyez en notre expérience !
C'était il y a un an...Tout le monde a un "rêve américain" dans le coin de sa tête. Le mien est en photo ci-dessus, réalisé en janvier 2015 pour récompenser l'incroyable année 2014. Parce que travail mérite récompense, un point c'est tout !
Il y a un an, prendre l'avion tous les trois pour venir démarrer l'entreprise ici, recruter un premier employé, acheter du matériel... C'était forcément risqué car sans garantie de résultat. Mais le plan était en marche. Mettre un doigt dans l'engrenage a suffit à lancer la machine.
Initialement, le but était de "déménager en Californie avant septembre 2014". Mais lorsque les avocats m'ont dit que les demandes de visa prenaient plus de temps l'été, vacances scolaires obligent, j'ai avancé la date butoir à juin. Le visa s'obtenant en 2 mois environ, il fallait tout avoir préparé pour début mai, et donc avoir déjà plusieurs cycles de paie et des documents justificatifs que l'on ne pouvait obtenir qu'en venant au plus tard en février - mars, d'où ce voyage il y a un an. Il fallait coller au plan !
C'était il y a un an...Alexandra a créé son entreprise en Californie tout comme nous. Aujourd'hui, elle aide d'autres personnes à investir et à s'installer aux Etats-Unis. Devinez qui a réalisé son site web ?
Pour terminer sur le sujet, je dis souvent que les USA sont l'endroit idéal pour créer une entreprise. Même un type comme moi, incapable de vendre quoique ce soit, je m'en sors très bien ici ! Il y a un an, j'avais rencontré Alexandra par blog interposé, alors qu'elle était en plein dans le processus de visa E2 tout comme nous. 
On échangeait pas mal de conseils et astuces par e-mail et Skype, alors quand Alexandra a cherché à créer le site internet de son entreprise, j'ai été ravi de pouvoir lui donner un coup de main, avec l'aide de Sara qui nous avait aussi énormément aidé en nous accueillant cet été pendant que nous recherchions une maison.
C'était il y a un an...Je ne pouvais pas finir cet article sans mettre une photo de plage avec des palmiers. Désolé !
Ainsi s'entraident les expats de Californie ! C'est vraiment sympa et c'est clairement un état d'esprit différent de notre moribonde Europe. Alors si vous voulez rejoindre le club, cliquez ici et n'hésitez pas à contacter Alexandra, elle se fera un plaisir de vous aider sur le chemin de l'expatriation.
Et vous pouvez toujours nous contacter par e-mail our sur notre page Facebook, c'est toujours un plaisir pour nous de vous répondre !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Anlc 5424 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte