Magazine Bd

Les Épées de Verre (T4) Dolmon

Publié le 26 février 2015 par Un_amour_de_bd @un_mour_de_bd

Chronique « Les Épées de Verre (T4) Dolmon »

Scénario de Sylviane Corgiat, dessin de Laura Zuccheri et couleurs de Sylvia Fabris,

Style : Quête fantastique, Fantasy, Aventure

Public conseillé : Adultes / Adolescents
Paru aux éditions Les Humanoïdes Associés, le 26 novembre 2014, 56 pages couleurs, 14,20 euros
Share

L’histoire

Voilà, c’est le point final pour les aventures de Yama et de son mentor Miklos. Tous deux étaient en quête des quatre Épées de Verre tombées du ciel en quatre points de la planète. Elles sont censées permettre à qui peut les saisir de sauver un monde amené à disparaître dans l’explosion de son soleil.

EpeesdeVerreT5_560

La jeune fille a la faculté de toucher une mystérieuse Épée de Verre tombée du ciel sur une roche sacrée de son village sans tomber vitrifiée (voir T1, « Yama »). Enfant, elle était aveuglée par son désir de vengeance contre celui qui a tué son père et enlevé sa mère, le sinistre Orland. Dans sa quête de tuer l’oppresseur, elle a rencontré Miklos, un ancien chef des armées de l’Empereur, banni pour avoir aimé la femme d’un astrologue de l’Empire et parti en quête de quatre Épées de Verre qui ouvriraient l’accès à un nouveau monde.

Avec lui, elle a appris à se battre, mais pas encore à canaliser sa fougue. Dans la cité de Karelane, elle a retrouvé Orland et découvert un monde terrifiant où des milliers de réfugiés, chassés de leurs terres par le dérèglement climatique, s’aglutinent dans les faubourgs marécageux de la ville (voir T2, « Ilango »).
Dans « Tigran », le tome 3, elle a tiré un trait définitif sur son enfance, par une vengeance au goût amer et la découverte d’un frère, oui, Ilango. Et rencontré le détenteur d’une deuxième Épée de Verre, Tigran, accompagné du sorcier de son village, Surian. Ensemble, ils vont essayer de sauver ce qui peut encore l’être…

epeesdeverre409
Avec « Dolmon », les cinq personnages quittent Karelane et ses souvenirs douloureux. Il faut faire vite pour trouver les deux épées manquantes et sauver ce monde aux soubresauts de plus en plus dévastateurs. Ils traversent l’aride désert des pierres mortes et rencontrent des Kanoupis, ces homuncules qui vivent dans la plus ancienne forêt du monde, le grand berceau, autour de leur matriarche, Shona-la-grande et d’une Épée pétrifiante.

Les Épées de Verre (T4) Dolmon
bouton_amazon

Ce que j’en pense

La piste est de nouveau retrouvée, Sylviane Corgiat commence, une à une, à nous donner les clefs de cet univers chatoyant, nous conduisant vers Ségoun, la perle de ce monde qu’un hiver glaciaire à totalement pétrifiée. Livrant les secrets de Miklos, si intimement liés à Dolmon, ce guerrier, ami autrefois, ennemi mortel aujourd’hui, et qui, peut-être, détient la quatrième Épée de Verre.
Ce quatrième tome est dense, rythmé, souvent dramatique sans oublier d’être amusant, porté par des personnages bien campés et un petit monde original. Le final, Sylviane Corgiat lui donne un goût de science-fiction, pour que cette histoire, d’une certaine façon, ne connaisse pas de fin.

Epeesdeverre_couv.jpg
epeesdeverre403.jpg
epeesdeverre404.jpg
epeesdeverre405.jpg
epeesdeverre406.jpg
epeesdeverre407.jpg
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail
NextGen ScrollGallery thumbnail

Le dessin de Laura Zuccheri est toujours aussi riche, d’une fantaisie très rafraîchissante, sur un album où elle a dû évoluer sur de multiples partitions, dans une variété de paysages et un nombre de personnages à gérer impressionnants. On sent qu’elle a plaisir à travailler sur la forêt et sa riche exubérance…
Du grand art, avec une créativité qui vaut bien celle des mondes de Léo. Pour sa première série de bande dessinée, cette artiste peintre italienne a montré le formidable potentiel qu’elle possède.

Quatre Épées de Verre, quatre albums, une Fantasy légère et agréable à lire, un monde qui avait sans doute encore plus de potentialités mais dont on repousse la porte en laissant Yama heureuse et apaisée. Là est bien l’essentiel… que renfermait cette prophétie !

Les Épées de Verre (T4) Dolmon
bouton_amazon

Illustrations ©  Laura Zuccheri et Les Humanoïdes Associés (2014)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Un_amour_de_bd 11957 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines