Magazine High tech

Fusion retail et e-commerce

Publié le 26 février 2015 par Tcuentofr @tcuento_fr
Fusion retail et e-commerce

Aujourd'hui on récupère les arguments de Ronan Bardet, spécialiste en commerce digital mais avec une considérable expérience dans les tendances et stratégies retail. Dans l'ère omnicanal, rencontrer Ronan Bardet peut guider nombreuses enseignes retail à améliorer son savoir-faire.

Un point rapide sur Ronan Bardet, il est fondateur de l'entreprise EGI Group spécialisée en commerce digital et de Club Ecommerce qui se centre dans la création de magasins virtuels pendant qu'il collabore aussi avec des entreprises centrées dans les secteurs du commerce, marketing et retail.

Maintenant que la plupart des enseignes de retail de mode se sont rendu compte de l'importance du commerce électronique, on se demande quels sont les défis principaux de ces marques quand elles débarquent dans le monde virtuel. Selon Bardet, le défi principal est culturel. Nous avons tendance à penser et parler au sujet des différents canaux de vente quand ce que nous devons penser se sont aux consommateurs, c'est eux qui prennent la décision d'aller d'un canal à un autre. Dans les entreprises retail il y a peu de personnes qui pensent en une organisation transversale, au contraire il y a des spécialistes retail et d'autres plus centrés e-commerce. Autant important il est de connaître les spécificités de chaque pays afin de communiquer et connecter avec le consommateur à travers les réseaux sociaux ou autres plateformes interactives.

Nous voulons parler d'omnicanalité mais la réalité et que le responsable d'un magasin et le directeur e-commerce partagent une relation de concurrence pour avoir un taux de transformation plus élevé. Selon Bardet, cela arrive souvent pour les réseaux de franchises au contraire que dans les réseaux de magasins en propres ou les relations internes doivent être de confiance et de travail en équipe.

L'expérience shopping online varie selon la typologie de l'activité, un outlet ou un full price sont deux modèles différents mais pour générer une bonne expérience standard il est nécessaire que le web soit d'usage facile intuitif, avec toute l'information nécessaire et transparent.

Selon les statistiques et les marques à succès, c'est la mode qui fonctionne le mieux dans le monde virtuel. La mode a un renouvellement de produits que les autres secteurs n'ont pas. En outre, l'achat de vêtements ne requiert pas autant de concentration ou réflexion comme pour l'achat de produits technologiques, meubles ou électro-ménagers. Aussi, dans une dimension logistique, les vêtements, chaussures, etc. sont faciles à transporter et ne sont pas fragiles.

Le magasin online de Zara fonctionne très bien, surfer sur le web de Zara est simple, les filtres sont intuitifs et les produits arrivent à temps. Il est surprenant qu'un groupe si établi dans le monde physique fonctionne aussi bien et arrive avec excellence à fusionner online et offline.

Qu'est ce que le Retail Intelligence ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tcuentofr 778 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte