Magazine Santé

VÉGÉTALISME : Il réduit le risque cardiovasculaire chez l’enfant obèse – Cleveland Clinic News

Publié le 28 février 2015 par Santelog @santelog
Une étude de Cleveland Clinic montre que les enfants obèses supprimant les produits d’origine animale présentent moins de risque de maladies cardiovasculaires. shutterstock_185039120_920
Un régime végétalien, c’est-à-dire sans produits d’origine animale et faible en graisses saturées, est-il plus efficace qu’un régime basé sur les recommandations de l’American Heart Association (AHA) pour réduire le risque cardiovasculaire chez l’enfant obèse ? C’est ce qu’ont voulu savoir des chercheurs du centre de recherche médical Cleveland Clinic, au travers de cette nouvelle étude d’intervention.Des améliorations significatives28 enfants obèses âgés de 9 à 18 ans, avec taux de cholestérol total élevé, ont été répartis en deux groupes. Le premier, végétalien, avait la particularité de ne manger que des produits végétaux (fruits, légumes, céréales complètes…) en limitant ceux qui, comme les noix ou les avocats, sont gras. Le deuxième intégrait entre autres des produits maigres d’origine animale et des huiles végétales, selon les recommandations de l’AHA.

Bien que les résultats cliniques du second groupe montrent des améliorations concernant le poids, le tour de taille, le tour de bras et la myéloperoxydase, ceux du groupe végétalien se démarquent avec des résultats nettement meilleurs. En plus des quatre mesures, le végétalisme améliore la pression artérielle, les taux sanguins de cholestérol, la sensibilité à l’insuline et la protéine C-réactive, un marqueur spécifique du risque cardiovasculaire.

Un régime alimentaire préventif à court terme

L’étude réalisée sur 4 semaines démontre que l’absence de produits d’origine animale et de graisses ajoutées se révèle bénéfique pour la prévention du risque cardiovasculaire, et ce en peu de temps. Cela permet de réduire quotidiennement l’apport calorique et en graisses saturées de l’enfant obèse.

Néanmoins, les parents ont rencontré des difficultés dans l’achat de nourriture végétalienne pour leurs enfants. Les auteurs préconisent que des efforts soient faits pour l’accès à ce type d’alimentation.

Référence :  Cleveland Clinic News, 12/02/2015

VÉGÉTALISME : Il réduit le risque cardiovasculaire chez l’enfant obèse – Cleveland Clinic News

Source : Food in action, Laetitia Cozic, diététicien-nutritionniste

VÉGÉTALISME : Il réduit le risque cardiovasculaire chez l’enfant obèse – Cleveland Clinic News

Accéder aux dernières actualités sur le végétarisme et le végétalisme


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 67150 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine