Magazine Info Locale

Charente-Maritime : décoré après Xynthia, il rend sa médaille et réclame une digue

Publié le 28 février 2015 par Blanchemanche
#Xynthia

Le Charronnais avait sauvé des vies. Il a rendu sa décoration et réclame une digue pour protéger le nord de la commune

Charente-Maritime : décoré après Xynthia, il rend sa médaille et réclame une digueJean-François Raymond, comme cinq autres Charronnais, a rendu sa médaille à la préfecture.© PHOTO Y. P.Il devait être le seul mais finalement, il a fédéré d'autres personnes autour lui (1). Jeudi, cinq ans après Xynthia, Jean-François Raymond s'est rendu à la préfecture de Charente-Maritime pour rendre les six médailles reçues au lendemain de la tempête. Il n'y a pas de colère chez ce mytiliculteur charronnais mais au contraire, de la sérénité. « J'ai mûrement réfléchi avant de la rendre. J'en ai même parlé autour de moi et à d'autres personnes qui avaient reçu cette médaille. »Cette médaille, il l'a reçue pour avoir, dans la nuit du 27 au 28 février 2010, vers 5 heures du matin, sauvé plusieurs personnes prisonnières de la montée des eaux à leur domicile.
Je suis sorti avec ma torche. La mer était là, dans la rue de La Rochelle à Charron.
Par deux fois, aidé de sa torche électrique, il est allé comme d'autres porter secours aux riverains qui avaient de l'eau jusqu'à la taille. « Une quinzaine de jours plus tard, les gendarmes sont venus me poser des questions au sujet de ce sauvetage. »

Sentiment d'abandon

Quelques mois plus tard, le 10 septembre 2010, Jean-François Raymond et neuf autres Charronnais recevaient à la préfecture la médaille de bronze pour acte de courage et de dévouement.
Pour une fois que nous n'allions pas à la préfecture pour se faire engueuler !
Le temps a passé. Aujourd'hui, comme tant d'autres habitants du village frappé par Xynthia, il fait le constat de l'avancement des protections contre le risque de submersion. « Du côté ouest, nous sommes protégés. La digue a été construite très vite après le passage de la tempête. Par contre, pour ce qui est du nord de la commune, rien à l'horizon. Si ce n'est des études, et encore des études… » Bien que validée dans le Programme d'actions de prévention contre les inondations (Papi) Nord Aunis, la réhabilitation de la digue nord est liée au résultat des études d'impacts sur la commune de Marans.À travers ce geste, Jean-François Raymond reconnaît « vouloir attirer l'attention ». « J'étais fier de la recevoir cette médaille. Pour une fois que nous n'allions pas à la préfecture pour se faire engueuler ! Mais aujourd'hui, ce sentiment à disparu. On se sent abandonnés. »

« Même une petite »

Autre pavé lancé dans la mare : les plans communaux de sauvegarde (PCS), adoptés en décembre 2012 par le Conseil municipal de Charron, qui ont pour vocation d'organiser les secours en cas d'urgence. En rien un solution à ses yeux.
C'est trop facile pour l'État de se décharger en envoyant au maire un simple fax pour le prévenir du danger.
Et de conclure en laissant finalement éclater sa colère : « À la place de cette médaille, j'aurais préféré avoir une digue, même une petite. Car pour moi, cette protection est de la responsabilité de l'État. Au nord, en guise de protection, nous n'avons qu'une contre-digue. Et réalisée aux seuls frais de la commune [des travaux avaient été engagés par le maire et votés par le Conseil en septembre 2013 mais sans autorisation, NDLR]. Ce n'est pas normal. »(1) Les cinq autres qui ont rendu leur médaille : Patrick Martin, Theddy Pineau, Alain Fillonneau, Frédéric Plaire, Olivier Bobinet. Les quatre autres qui ont souhaité garder la médaille : Vincent et Cécile Bernard, Joël Chevalier et Stéphane Baradeau.Publié le 28/02/2015  par http://www.sudouest.fr/2015/02/28/revers-de-la-medaille-1843848-1292.php

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29312 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte