Magazine Voyages

Mon top 10 villes oubliées: N°1: Ljubljana (Slovénie)

Publié le 28 février 2015 par Romain Delannoy

La capitale est à l'image de son pays: totalement inconnue. D'ailleurs, je ne sais pas si je vous avais demandé le nom de la capitale slovène si vous m'auriez répondu en Ljubljana. Il s'agit pourtant d'une des villes les plus charmantes de l'Europe de l'est, en tout cas son centre car il est vrai que la périphérie est assez laide. Vous vous laisserez guider par la rivière qui anime le cours de la ville.

SAM_8273

Ljubljana, une ville du conçue pour le XXe siècle

Pourquoi N°1? Un plan d'urbanisme autour d'une rivière

Joze Plecnik avait fait ses gammes à Prague en tant qu'architecte. Cet architecte du XXe siècle passé aussi par Vienne, décide de métamorphoser sa ville natale (mais aussi de décès), Ljubljana. Il est temps de lui donner une identité après que l'empire d'Autriche soit démantelé après  la Première guerre mondialece qui donna naissance à un tas de pays. Je vous parle de Ljubljana au XXe siècle car c'est vraiment à celui-ci qu'elle s'est métamorphosée. Cependant, il serait idiot de nier l'imposant château qui survole la ville. Bien installée sur sa colline, cette forteresse date de la fin du XVe siècle.

SAM_8297

Une ville au bord de l'eau

Pourtant, le château n'est pas la pièce maîtresse de cette ville. Il s'agit bel et bien de la Ljubljanica, une rivière le long de laquelle Plecnik va organiser le nouvel urbanisme de la ville, tout en inspirant de l'Athènes antique. Pas étonnant que les colonnes, les chapiteaux ou encore les balustrades foisonnent. Aujourd'hui, rien n'a changé et l'attraction vers cette rivière est encore plus intense l'été lorsque les terrasses essaiment près du bord, offrant des restaurants inventifs ou des bars branchés qui passent des hits électro à plein tubes. Ljubljana est un des meilleurs endroits d'Europe pour prendre un verre. C'est à partir de cette rivière qu'on donna à Ljublana une allure de capitale alors que le pays balbutiait comme un bébé qui sort ses premiers sons. Il a aussi fallu des ponts pour raccorder les deux rives. Le plus impressionnante est le Triple pont qui semble tout droit sorti d'un conte de fée où on on imagine le Prince Charmant demander la main de Cendrillon. Au départ, il ne s'agissait que d'un pont construit en 1842 en remplacement du pont en bois médiéval. C'est Plecnik qui décida de lui ajouter deux pont latéraux que vous pouvez monter grâce à des escaliers et sur lesquels il y a des reverbères, l'électricité faisant figure de modernité. Sans qu'il soit l'oeuvre de Plecnik, le pont des dragons est aussi un monument fort de la ville, premier pont en béton de Slovénie et réalisé en l'honneur de Joseph Ier quand Ljubljana appartenait encore à l'Autriche. Bref, les ponts sont une richesse de Ljubljana. C'est l'une des plus belles réussites de l'urbanisme slovène. Plecnik décida de la création d'un marché qui se présente comme une forteresse le long de la rivière. Il décida de raccorder les lieux les plus importants de la ville par des avenues, des squares et des parcs. D'ailleurs, on peut dire qu'il existe un véritable poumon vert à Ljubljana où les habitants aiment faire du vélo. Les promenades que vous ferez le long des berges vous conduiront de place en place à l'ombre des arbres plantés pour vous ombrager. Ljubljana peut sembler être une ville hors de son temps sans qu'elle ne soit médiévale pour autant. Elle est là pour nous rappeler que le XXe siècle réalisait des prouesses d'urbanisme.

SAM_8251

Les magnifiques ponts de Ljubljana


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Romain Delannoy 357 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine