Magazine High tech

Qui parle d’obsolescence programmée ?

Publié le 01 mars 2015 par Pierre Martin @cyborgjeff

Full HD SonyL’obsolescence programmée, voilà un sujet qui revient régulièrement sur la table depuis quelques années autour de bien des sujets liés à la technologie. A l’origine, ce concept proviendrait d’un accord mis en place par les fabricants d’ampoules, il y a prêt de 100 ans, afin de concevoir un produit dont la longévité ne soit pas trop longue afin que l’on puisse en rentabiliser les ventes sur le temps ! Ne nous voilons pas la face, le concept est probablement bien présent pour ne pas que l’on fabrique des machines à lessiver indestructibles qui pourraient tenir 30 ans, mais les avancées technologiques sont également sur le front pour nous donner le « besoin » de changer d’appareil, peut-être plus que l' »obsolescence programmée » pure.

L’un des produits phares à l’heure actuelle sur le sujet : les Smartphones ! Une fois que l’on commence à utiliser réellement ces petits appareils, on se sent vite à vouloir avoir quelque choses de plus véloce, réalisant de meilleures photos et disposant d’une meilleure autonomie ! Du fait exprès … ou peut-être simplement des avancées technologiques qui permettent d’en faire toujours un peu plus ?

Si l’on regarde le secteur de la TV, ce dernier à bien du mal à nous « vendre » de la nouvelle technologie. Il y a près de 10 ans, la TV « Haute Définition » a commencé à se démocratiser, et couplé aux films BluRay, puis les chaines numériques haute définition, l’intérêt de passer à un écran moins imposant et d’une nouvelle définition était tout à fait pertinemment ! Les constructeurs ont ensuite tenté de nous convaincre avec la technologie 3D, les écrans LED moins énergivore, les Smart TV (TV connectée) et maintenant la définition 4K,… mais personnellement, je trouve tout cela peut utile !

Ma super TV HD Sony Bravia achetée en 2008, on peut dire qu’elle a réussi sont test de longévité, d’autant qu’elle aura été bien malmenée par les petits loulous ! Fidèle dans la qualité d’image tant en HD qu’en Simple Définition, peu ou pas de modèles actuels s’inquiètent de restituer une image propre d’un signal SD. Son défaut principale étant depuis déjà quelques années une lenteur anormal apparue lorsque je l’allume avant que la télécommande ne soit reconnue. 3 prises HDMi, 3 SCART et une numérique couplé à un port USB permettant de lire des photos, pour l’époque, c’était le nec plus ultra en 81cm. Et c’est peut-être ce qui lui fait le plus défaut maintenant que mon salon est plus long… L’image est un peu trop petite, essentiellement lorsqu’il faut lire des sous-titres à l’écran.

Problème de carte mère ou d'alimentation...
7 ans, je ne pense souhaiter la pousser trop vite à nous quitter, mais dans la mesure où il m’en avait fallu deux pour la choisir, mieux vaut rester à l’affut sur le sujet. J’ai testé récemment une TV Phillips 110cm aux performances similaires en promo autour de 350€, et force est de constater que la qualité du produits est aussi cheap que le prix ! Les menus sont rapeux et l’image manque d’homogénéité. En contre partie j’ai pu voir le rendu d’un téléviseur SHARP de 170cm au prix lui aussi hors norme, la qualité est soignée aux petits oignons.

Ici, je n’ai guère besoin d’un tel mastodonte, un modèle entre 110 et 130cm serait bien suffisant. Pour l’heure je garde un oeil sur ce modèle Sony KDL50W828BB.

Le sujet de remplacement d’appareil multimédia risquent de revenir régulièrement sur le tapis ces prochains mois, car j’ai tiré en longueur le plus longtemps possible divers appareil avec brio, et je sais que je ne suis pas à l’abris d’un coup mou de leur part. La Playstation 3 FAT (2008) faisant office de console de jeux et lecteur BluRay en est également à sa 7° année alors que bons nombres de ses petites soeurs ont déjà rendu l’âme autour de moi, notre dernier Nikon D700 (2009) aura besoin d’un remplaçant à moyen terme, mon PC Core i7 (2009) relégué depuis un an et demi à du travail de seconde zones, tourne à base de rustine et tire un problème d’alimentation/gestion SATA qu’il va falloir solutionner, et enfin l’iMac principale (2010) commence fortement à souffrir du traitement des macrofichiers  RAW qui lui fourni le Nikon D800. Quoi qu’il en soit, je suis plutôt content de la durée de vie de tout ce petit monde jusqu’ici !

SONY  KDL50W828BB


Tags:Autonomie, BluRay, console de jeux, Core i7, HD, iMac, Multimédia, Nikon D700, Nikon D800, Playstation 3, SmartPhone, technologie, TV

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierre Martin 1181 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines