Magazine

Le bon sens...

Publié le 29 mai 2008 par Micheljanva

Anecdote? Peut-être, mais révélatrice d'une perte du sens des réalités et des lois d'une nature qui n'est plus respectée. Parce que son coq chantait, cet agriculteur français a été condamné soit à payer 100 euros de dommages et intérêts pour tapage nocturne, soit à tuer son coq avant le 24 juin.
Il a essayer de s'expliquer :

"C'est l'éclairage public qui dérègle mes coqs: j'ai bien essayé de calfeutrer les fenêtres de la basse-cour mais apparemment ça ne lui suffit pas".

Dépité, il conclut :

"Un coq qui chante à la campagne, c'est normal, non? Et les tourterelles qui roucoulent tous les matins sur les fils électriques, elle va faire un procès contre la nature, ou quoi?".

Lahire


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Micheljanva 645 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte