Magazine Politique

Entrez dans le monde des banques françaises, là où la finance a un visage Débat 10 mars à Montreuil 18h30, Librairie Folie d’encre

Publié le 03 mars 2015 par Blanchemanche
#évasionfiscale
Voici un livre enquête qui vous fera découvrir la face obscure des grandes banques françaises. Pour la première fois des journalistes et des économistes évaluent le coût exorbitant, mais passé sous silence, de leurs activités. De l’évasion fiscale à la spéculation sur les matières premières, de la « finance de l’ombre » aux produits dérivés opaques, des projets polluants aux emprunts « toxiques », ce livre co-écrit par Basta ! et Attac, dresse un panorama complet des effets néfastes de la finance toute puissante. Il est sorti en librairie le 11 février. Vous pouvez aussi le commander en ligne, ce qui vous permet de soutenir financièrement Basta ! (voir « Où acheter le Livre noir des banques ? »).Entrez dans le monde des banques françaises, là où la finance a un visage Débat 10 mars à Montreuil 18h30, Librairie Folie d’encreEn 2008, la folie spéculative des banques a provoqué une crise qui ne cesse, depuis, de s’aggraver. Les banques n’ont dû leur salut qu’aux centaines de milliards d’euros injectés par les États et les banques centrales. Que s’est-il passé depuis ? Que sont devenues les grandes promesses de régulation du secteur bancaire ? Pourquoi les responsables politiques ont-ils accepté, sans exception, de maintenir un système qui privatise les profits et socialise les pertes ? Quelles réformes sont nécessaires ? Ce livre retrace l’histoire de conflits d’intérêts, de collusions et d’aveuglements incroyables.Entrons dans le monde des banques françaises. Là où la finance a un visage. Celui d’une oligarchie bancaire grassement rémunérée, complice d’un hold-up planétaire.

Où assister à un débat public ?

 Le 10 mars à Montreuil 18h30, Librairie Folie d’encre
- Pourquoi ce livre
- Où acheter le Livre noir des banques ?
- Ils en parlent : Le Livre noir des banques dans les médias
- En savoir plus sur les banques françaises
- Où assister à un débat public ?
- Qui sont les partenaires ?

Pourquoi ce livre ?

Ce livre enquête (372 pages, 19 chapitres), écrit par des économistes et journalistes, déconstruit radicalement le discours officiel selon lequel, depuis 2008, des réformes salutaires auraient été menées à bien par les pouvoirs publics et par les banques, celles-ci contribuant désormais à la sortie de crise et au bien-être de la société…
Nous avons voulu évaluer le prix exorbitant, mais passé sous silence, des activités des banques françaises. Nous avons cherché à comprendre comment la finance organise une gigantesque captation de richesse, en toute impunité. Et pourquoi depuis sept ans, rien – ou presque – n’a changé. 
Les banques sont toujours de véritables et dangereuses bombes à retardement. Nous avons voulu tracer des pistes pour une reprise en main. Pour chacun des chantiers dont il est question dans cet ouvrage, des mesures simples et efficaces sont à la portée des gouvernements, de nos élus. A notre portée. Pour reprendre le contrôle, il est nécessaire de comprendre le fonctionnement du système bancaire, d’en percevoir la structure, de saisir la logique de ses acteurs. Pour que la démocratie ne s’arrête pas à la porte des salles de marché. Et pour éviter un prochain cataclysme financier, aux impacts sociaux, économiques et environnementaux désastreux.http://www.bastamag.net/Entrez-dans-le-monde-des-banques#ancre3
5 preuves que la finance est devenue folleParis Match, 11 février 2015« Entre les révélations du scandale Swissleaks et les sorties des films « Le Prix à payer » et « L’Enquête », les temps sont rudes pour les banques. Un « Livre noir des banques », publié par l’association Attac et le site d’information « Basta ! », vient enfoncer le clou. Avec deux des auteurs de cette implacable démonstration, Paris Match dresse un inventaire des pires tendances de la finance moderne. »- "Revolving doors", évasion fiscale… Ce que propose "Le Livre noir des banques",Challenges, 11 février 2015- « La régulation financière doit dépasser les frontières »L’Humanité, 11 février- Où va l’économie ?, Un jour dans le monde, France Inter, 11 février 2015- Là-bas si j’y suis, 11 février 2015- HSBC : les terroristes lui disent merci, iTélé, 10 février 2015ONVPSM partie 1 du 10/02/2015 -- Quand la finance dicte la politique : un livre-enquête tire la sonnette d’alarmeAFP, 10 février 2015« Sept ans après la crise, alors que les scandales impliquant les banques se succèdent, les militants altermondialistes d’Attac et du site Basta dénoncent la mainmise du secteur financier sur la politique, dans un livre-enquête à paraître mercredi. « Nous avons voulu déconstruire le discours ambiant qui consiste à dire que ’tout va bien, les banques sont rentrées dans l’ordre, elles ont été réformées...’ Nos analyses nous conduisent à penser que c’est faux », explique à l’AFP Dominique Plihon, porte-parole d’Attac qui a supervisé l’ouvrage. »- Les bonnes feuilles publiées par le Nouvel Obs, 5 février 2015.« Sept ans après la crise des subprimes, les grandes promesses de régulation ont-elles été tenues ? L’association Attac et le site Basta ! dressent le bilan inquiétant dans un livre dont l’Obs publie les bonnes feuilles. »- « L’affaire Swiss Leaks n’est qu’une petite goutte d’eau parmi un immense océan. Il y aurait "entre 15 000 et 25 000 milliards d’euros dissimulés dans le monde. » LCI, 9 février 2015.- Swissleaks : “Les banques françaises sont des leaders incontestés dans l’industrie de l’évasion fiscale”, Les Inrocks, 10 février 2015« Les banques ont un rôle très important dans le domaine de l’optimisation fiscale. On peut même dire que les banques françaises, comme BNP Paribas, Société générale, le Crédit Agricole, la BPCE, sont des leaders mondiaux incontestés dans l’industrie de l’évasion et de l’optimisation fiscale. Elles ont des connaissances et une capacité remarquables à proposer des modes d’organisation pour transférer des fonds de manière plus ou moins opaque. Par exemple elles proposent aux entreprises ou aux particuliers de créer des sociétés écrans entre le client et le paradis fiscal, pour dissimuler l’argent. (...) en France, il existe par exemple ce qu’on appelle le “verrou de Bercy”. Pour qu’un procureur puisse poursuivre un contrevenant en matière fiscal, il faut l’accord de Bercy, qui donne l’impulsion. Or on constate que très souvent Bercy préfère étouffer l’affaire plutôt que d’aller en justice et de confier l’affaire à un magistrat pour qu’il poursuive le contrevenant. »- SwissLeaks : l’évasion fiscale pour les nulsLe Figaro, 10 février 2015.« Comme nous le montrons dans notre livre, il existe une sorte d’industrie mondiale de l’évasion fiscale. Il y a un certain nombre d’acteurs comme HSBC, mais aussi de grandes banques françaises, de riches particuliers et des firmes transnationales, qui sont les champions de l’évasion et de l’optimisation fiscale et ne s’en cachent pas. Pour la France, la Cour des comptes a estimé que le montant moyen de l’évasion fiscale se chiffre chaque année entre 60 et 80 milliards d’euros. »- "Le livre noir des banques", plongée dans le lobby bancaireBoursorama, 10 février 2015- Le livre qui dérange les banques françaisesle Journal du dimanche, 8 février 2015.Revenir en haut de la page

En savoir plus sur les banques françaises

Une sélection de nos articles sur les banques :
- Réforme bancaire : comment le gouvernement s’est écrasé devant le monde de la finance (lien)
- « Face à la dimension criminelle de la crise, les élites sont aveugles, incompétentes ou complices » (lien)
- Emprunts toxiques : l’État préfère défendre les banques plutôt que les collectivités flouées(lien)
- Délits et crimes financiers : pourquoi les banquiers ne vont jamais en prison (lien)
- Pascal Canfin : pourquoi il ne faut jamais croire les banques (lien)
- Quand les banques françaises financent allègrement les gaz de schiste (lien)
- « Le système financier est comme une centrale nucléaire mal contrôlée » (lien)
- Crédit agricole, la « banque verte » qui soutient les énergies sales et la destruction de montagnes (lien)
- Bonus, mensonges et lobbying : comment les banques européennes résistent à toute régulation (lien)
- Prix des aliments et des matières premières : les banques inventent l’hyper-spéculation (lien)

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29324 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines