Magazine Culture

Critiques Séries : The Walking Dead. Saison 5. Episode 12.

Publié le 03 mars 2015 par Delromainzika @cabreakingnews

The Walking Dead // Saison 5. Episode 12. Remember.


Dès que l’on nous présente un Eden dans The Walking Dead, il y a toujours quelque chose de sombre qui va donner envie à quelqu’un d’en faire un Enfer. Cet épisode permet donc de nous présenter Alexandria, cet Eden que l’on nous a vendu comme le parfait endroit pour notre groupe de personnages. Ces derniers sont encore méfiants et dès qu’ils pénètrent les grilles, les choses ne changent pas, ils sont toujours méfiants et ne veulent faire confiance à personne. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé ce que cet épisode vient nous proposer du point de vue de Rick. On va voir ce dernier se faire couper les cheveux et se raser. Il va tout d’un coup revenir à quelques saisons en arrière quand il pouvait encore se raser et qu’il pouvait également profiter du monde qui l’entoure (ou de ce qui en reste). Car c’est ça plus ou moins Alexandria, profiter du monde qui reste, tenter de gagner du terrain petit à petit sur les Walkers et construire une civilisation moderne qui a de nouveau tout ce qu’il faut pour être sauvée. Ils vont faire la connaissance de Deanna Monroe, une femme très intéressante car curieusement, je suis certain que son sourire et sa gentillesse incarnée cachent tout un tas de choses pas très roses.

« Remember » est donc un épisode étonnant dans sa façon de nous proposer quelque chose de différent. Car rien n’est comme les précédents eldorados que le groupe de Rick ont pu visiter auparavant. C’est totalement différent et bien plus intéressant car The Walking Dead est presque en train de se réinventer. C’est en tout cas un épisode qui tourne une vraie page dans l’histoire de The Walking Dead et ce n’est pas une sinécure. Car trouver ses marques à Alexandria n’est pas si facile que ça. On veut vendre à Rick le fait que c’est un lieu parfait, où des gens attachent des Walkers car il/elle a tué un ami à eux (Michonne ne peut pas leur en vouloir de son côté car elle avait tout de même des walkers en laisse fût un temps). Je ne suis pas certain que ce que Rick et le groupe préparent et dont on a un aperçu à la fin de l’épisode est quelque chose de bon. Faire un coup d’Etat ? Cela me rappelle un peu la saison 2 de Revolution avec l’arrivée dans cette superbe ville autonome qui cachait en fait pas mal de choses. Je me demande d’ailleurs s’il y avait pas d’anguilles sous la roche au départ des 4 personnages (pour ne citer que ça). C’est très curieux mine de rien. Mais Alexandria permet également de voir de nouvelles personnes.

Des personnages différents, aux tempéraments parfois complémentaires. Rick et le groupe n’ont pas la même vision des choses qu’eux. Ne serait-ce que le moment où Deanna rend visite à Rick et son groupe et voit qu’ils sont tous ensemble, comme s’ils ne voulaient pas se mélanger aux autres. Et je pense que c’est clairement ce qui se passe. J’aime bien aussi le fait que cet épisode ne cherche pas à donner trop d’importance aux personnages que l’on connaît mais plutôt au lieu qui est donc bien plus important dans cet épisode. Il y a même des changements dans la forêt. On sent que ce n’est plus le même décor que l’on a déjà vu des milliers de fois dans la série et pour tout vous dire, je trouve ça vraiment rafraîchissant. Bien que globalement cela soit un épisode attendu, avec tout un tas de choses que l’on avait déjà vu venir précédemment, cela fonctionne à merveille car justement les scénaristes parviennent à délivrer quelque chose de complètement différent, de beaucoup plus solide et surtout qui permet à tous d’évoluer dans une toute nouvelle direction. C’est le plus gros point fort d’un épisode au scénario rondement bien mené. Il n’y a pas de scènes qui donnent l’impression que le récit manque de fluidité.

Tout s’enchaîne donc avec une simplicité déconcertante. On ne sait pas encore où est-ce que The Walking Dead peut bien aller mais globalement, cet épisode démontre une certaine ambition pour la suite. J’ai aussi adoré les rencontres filmées qui, bien qu’artificiel au premier abord, parviennent à délivrer des tas de choses assez intelligentes.

Note : 8.5/10. En bref, malgré le côté prévisible, tout se déroule avec une fluidité étonnante sans temps mort.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 16081 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte