Magazine Auto/moto

Lamborghini Aventador LP-750 SV : le retour de la bête

Publié le 03 mars 2015 par Critiqueauto
Lamborghini Aventador LP-750 SV : le retour de la bête

Chez Lamborghini, s’il y a bien deux lettres qui par leur prononciation vous inspirent la performance, vous transportent au beau milieu d’un circuit et surtout, vous donnent des frissons, ce sont bien les lettres SV. Super Veloce, qu’on pourrait simplement traduire par « très rapide » c’est ce que signifie cet acronyme italien au sens littéraire même s’il s’agit plutôt du résultat d’une brillante combinaison entre des caractéristiques aérodynamiques bien étudiées, une réduction du poids significative et bien sĂťr, quelques cheveux en prime.

Présentée par le président de Lamborghini en personne dans le cadre d’une soirée de présentation organisée par Volkswagen en vue de l’édition 2015 du Salon de l’automobile de Genève, une journée avant le point de presse officiel, l’Aventador SV a fait sourire les journalistes, les adeptes du modèle et les autres invités qui se trouvaient là au moment de lever le voile. Même Stephan Winkelmann a échappé quelques sourires lui qui est pourtant d’un inébranlable sérieux. Il faut dire que c’est lui qui a eu la chance de faire rutiler l’imposant V12 de la bête italienne jusque sur la plateforme destinée à la présentation. Tout ceci pour vous dire à quel point cette Lamborghini Aventador SV représente beaucoup pour la marque.

La transformation

La Lamborghini Aventador SV profite de nombreuses améliorations par rapport au modèle de série. Tout le monde a certainement remarqué son aileron et ses immenses diffuseurs qui permettent de garder la voiture littéralement soudée au sol sans qu’elle dévie de sa trajectoire. Le nouveau parechoc ajoute beaucoup de caractère au physique de la Lamborghini Aventador SV. On peut également noter que les entrées d’air à l’arrière sont maintenant fixes. Ce détail n’est certainement pas anodin puisque ça signifie que l’imposant moteur atmosphérique V12 de 6.5 litres a besoin d’encore plus d’air et que par conséquent, sa puissance a augmenté. Effectivement, dans le cas de la Lamborghini Aventador SV, on parle d’une prime de 50 chevaux, ce qui est suffisant pour lui permettre de boucler le 0-100 en moins de 2.8 secondes en plus de fendre l’air comme une flèche jusqu’à 350 km/h.

Le défilé organisé chaque année par Volkswagen est pratiquement devenu une tradition pour le groupe qui y dévoile en primeurs certaines de ses voitures les plus attendus. D’autres modèles intéressants comme l’Audi R8 2016, l’édition finale de la Bugatti Veyron et le concept Bentley EXP10, mais ce qui a retenu l’attention du public, c’est de loin la Lamborghini Aventador SV.

Auteur: Jean-Sébastien Poudrier


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Critiqueauto 3727 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines