Magazine Côté Femmes

Envoi réussi pour la première soirée Brain and Brushing de Come in my World

Publié le 29 mai 2008 par Comeinmyworld

Ouais, on a bien atterri sur Mars !
La soirée a explosé le baromètre de nos espérances !

exterieur3.jpg

Lorsque les premiers invités sont arrivés autour de 19 h, je dois avouer que j’ai eu un petit moment de flottement dubitatif : Comment tout cela allait il se combiner ? Est-ce que tout ce petit monde allait réussir à se mélanger ?

Tu parles Charles : ils sont carrément passés au shaker oui !

Les politesses d’usage n’ont pas duré longtemps et même les plus timides sont entrés dans la danse orchestrée de main de castor par Louis.

Une petite pizza (pour établir le contact) ? Un petit verre ? « Du jus de pamplemousse, alors, c’est sérieux, je ne voudrais pas partir en vrille »…. C’est déjà beau d’y croire !

Le temps que tout le monde arrive chez le coiffeur Meloz, il était juste 20 h. Première victoire donc : on tient le planning !

Tout le monde, c’est :

- l’équipe Come in my World, que des gens extrêmement sympathiques :-)

- l’équipe d’Heaven et ses invités : deux éminences du marketing alternatif : Henri et Gaël -  les grands spécialistes des râteaux : Maxime et Guillaume de Vie de merde et Alex, grand gagnant 2007 de la Fédération française des râteaux  - et les dignes représentants de Ra7or : Adrien et Alexandre… que des gens extrêmement sympathiques 

- l’équipe des beta-testeurs invités pour l’occasion, que des gens extrêmement sympathiques.

C’était donc bien parti pour une soirée entre gens sympathiques.

 

Après le remplissage d’estomac obligatoire (à part pour moi, comme d’habitude. Après les macarons de Bordeaux, c’est la pizza de Paris qui s’en est allée sans un regard de pitié pour mon nestomacou tout vidou), Louis nous a fait une rapide présentation de la soirée et de Philippe et Sophie, les artistes uniques et géniaux, qui vous relookent mesdames.

Le tout en québécois et au mégaphone…. Je vous laisse une seconde pour visualiser…

Là-dessus, on fait gagner les relookings, et Jade et Laetitia (venue avec Ceraphin) sont tirées au sort.
Avant-Après juste spectaculaire pour Jade, elle était à tomber (déjà qu’avant…).

en_action3.jpg

Style plus soft pour Laetitia, à sa demande, parce-que « tu comprends mes cheveux, ils frisent, alors j’ai peur de ça et sans parler de ci » !

avant-apres_let3.jpg

Nous, pendant ce temps là, ben on perdait pas notre temps justement !

Présentation de râteaux historiques dans l’histoire des râteaux.
Interviews filmées par mes bons soins (enfin, du moins, j’essayais. La caméra rigolait trop, alors évidemment…).
Ceraphin, Miss Leely, Cwicket : merci, c’est du grand art… je vais gagner 10 000 euros à Video gag avec ça ! (c’est bien 10 000 hein ?)

Après… qu’est ce qu’on a fait après ? Il y a eu un moment où il y avait tout plein de monde partout, plein de gens avec qui parler… j’ai eu un moment de flottement mais pas dubitatif !

Ah oui ! Alors, après tous les beta-testeurs se sont prêtés à un petit jeu en équipes. Il fallait qu’ils imaginent une arme anti râteaux pour Come in my World….. coin-coin-coin

Je vous relaisse une seconde pour visualiser ? Pas possible ! Il fallait y être !

Je ne citerai que Dacoste en séducteur à la noix, les dessins tordants de Cwicket et Miss Leely qui courait autour de Ceraphin… Si, dans son monde, c’est une méthode comme une autre !

Et puis, après, on a remis les cadeaux aux Râteaux 1, donc avis à la population : Glow a un dîner pour deux à faire partager ! Ronline, le deuxième gagnant, n’avait finalement pas pu venir. On compte sur toi pour une prochaine soirée, Ronline ?

Ensuite on a voté le Râteau 2, (certains n’avaient pas lésiné, c’est l’effet iPhone ça) à l’applaudimètre ! Vous voyez le b… et ben, ça a même pas suffit !

Cwicket, je crois, a proposé de la jouer quantitatif : à droite ceux pour blabla, à gauche ceux pour blabla. Et chaque camp qui argumentait à qui mieux mieux, le poulailler quoi.

Finalement c’est Seskapeel qui avait le plus de supporters. Glow l’a appelé direct (y’a quille sous grotte..).

On a rebu un petit coup, on va pas se laisser aller, pendant que Dacoste nous apprenait à bouger les genoux (me demandez pas).

Et là, je ne comprend pas comment une telle chose a pu arriver, c’est de la faute à Julien, sous ses airs mignonnets, c’est le pire de tous ! Il nous a fait danser la tektonik en pleine rue ! Et Ceraphin qui filmait ! Et vas y qu’on se donne à fond et qu’on ne mâche pas notre peine !

Je vais, bien évidemment, aller de ce pas, effacer toutes ces horreurs.

La tektonik, ça donne faim, du coup, après avoir donné un petit coup de main à Philippe pour ranger tous nos dégâts, on est tous partis remplir nos estomacs d’affreux poulet tikka et autres déviances alimentaires et aujourd’hui on est tous malades mais on s’en fiche parce que c’était trop bien !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :