Magazine

Oil No More, fiction ou réalité ?

Publié le 29 mai 2008 par Gaby

J'entendais ce matin chez Demorand que le prix du pétrole est en train de mettre un beau bordel un peu partout. Manifestation des pécheurs, manifestations des routiers (plus de 500 entreprises de transport ont fermé depuis le début de l'année en France !), manifestation des agriculteurs ... Et pas qu'en France, les pécheurs espagnols aussi, en Indonésie également, bref c'est la merde.
Ça me rappelle un film qui est passé il y a quelques semaines à la télé suédoise : As It Happened: 2013 - Oil No More (La fin du pétrole en français je crois). En fait c'est pas vraiment un film, c'est plus un docu-futuro-réaliste si vous voyez ce que je veux dire (appellation personnelle). Le gros de ce document est un film (de Stephane Meunier et avec Hippolyte Girardot, Gwendoline Hamon et Helena -hummm- Noguerra) qui se passe dans quelques années et dont le thème principal est le pétrole. Plus de 80% de l'économie mondiale est dépendante du pétrole et plusieurs attaques terroristes ont finit par faire grimper le prix du baril à 150$ (je vous rappelle qu'il est aujourd'hui supérieur à 130$ et que son prix a été multiplié par 6 en 6 ans !), une grande compagnie pétrolière annonce alors sous la pression qu'il ne reste plus que 2 ou 3 ans de réserve de pétrole et s'en suit une crise majeure avec interdiction d'utiliser sa voiture, le gouvernement confisque tout le pétrole et en interdit l'achat et la vente.

Là où ce "film" plonge dans le documentaire c'est qu'il est ponctué d'interventions de scientifiques et politiques (Jacques Attali qui joue sur les deux tableaux apparement, Yves Cochet que j'aime beaucoup, etc.) insistant sur le fait que cette fiction deviendrait réalité si l'on ne fait rien et que le gouvernement ne fait justement rien actuellement pour changer la donne.
Ce docu-futuro-réaliste a été réalisé en 2005 lorsque le baril était à peine au dessus des 50$, aujourd'hui on voit bien que le prix augmente même sans attaque terroriste. Il devrait atteindre les 150$ d'ici la fin de l'année selon les spécialistes et peut-être même les 200$ d'ici un ou deux ans (plus d'infos). Poussé par la consommation des pays émergeant qui veulent eux-aussi (et c'est bien normal) leur part d'évolution, le prix du pétrole devrait continuer à être haut, il va falloir s'y faire.

Loin de moi l'idée d'être pessimiste, c'est pas dans ma nature, mais quand j'écoute la ministre des finances Christine Lagarde chez Demorand (toujours) ce matin qui dit "il faut trouver de nouvelles formes d'énergies et investir dans les énergies non fossiles comme l'énergie éolienne, hydraulique, etc." ça me fait doucement rire parce que ça fait bien 20 ou 30 ans que les associations écologiques le répètent sans cesse. Et maintenant, quand on voit que le prix du baril bat des records tous les jours et que les français grognent, on se dit "ah ben tiens, c'était p'tet pas si con leurs idées ...".

Bon, je ne suis pas un spécialiste mais j'en ai un peu marre qu'on nous prenne pour des cons. Alors je ne sais pas si cette "fiction" se réalisera en 2013 (j'espère pas, je pense qu'elle est "extrême" quand même) mais si ça vous intéresse, je l'ai trouvé sur dailymotion. En tout cas c'est clair qu'il va falloir faire quelque chose ...









Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Gaby 19 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog