Magazine Culture

Critiques Séries : The 100. Saison 2. Episode 16. Blood Must Have Blood (Part 2).

Publié le 13 mars 2015 par Delromainzika @cabreakingnews

The 100 // Saison 2. Episode 16. Blood Must Have Blood (Part 2).
SEASON FINALE


Alors que The 100 sera de retour pour une saison 3 l’année prochaine, ce dernier épisode tente de conclure au mieux une saison tumultueuse. Après un début de saison difficile à cerner, la série a rapidement pris ses marques afin de nous délivrer des épisodes beaucoup plus maîtrisés, ne serait-ce que dans la façon qu’a eu la série de créer une vraie héroïne. En effet, la première saison était surtout construite autour de l’équipe, d’un groupe de personnage, la seconde partie de la saison 2 se concentre alors surtout sur Clarke. Cette dernière, avec Octavia, retrouve Bellamy et les autres à Mount Weather. Mais c’est sans compter qu’elle découvre que Marcus et Abby ont été eux aussi capturés par nos vilains membres de Mount Weather. La tension monte très rapidement dans cet épisode car la première partie avait déjà réussi à installer un climat propice à ce genre de choses. Le résultat est donc particulièrement efficace sans être étonnant. Ce dernier épisode n’est pas ce que The 100 a fait de mieux. C’est un épisode qui suit les idées et les intrigues à la lettre, cela fonctionne même très bien mais cela manque peut-être de véritables surprises. Malgré tout, Clarke prend les choses en main et forcément, c’est tout de suite pour devenir la reine de l’action. Elle est capable d’éliminer n’importe qui, ce qui permet aussi au passage de faire le ménage.

Je pense vraiment que The 100 avait besoin de faire un peu de ménage afin de conclure son histoire de la meilleure façon qu’il soit. Et je ne m’attendais pas du tout à ce que les choses prennent cette forme là. On voit à quel point Clarke est attachée aux autres, et notamment à Abby. La relation qu’elle a développée avec elle s’est développée au fil des épisodes pour devenir aujourd’hui l’une des plus belles choses de The 100. En tout cas, pour moi la série parvient avec cet épisode à démontrer à quel point cette relation était nécessaire à la série. De plus, ce dernier épisode est aussi une façon de clore une partie de l’histoire développée depuis le début, tout cela pour mieux nous introduire la nouvelle menace à l’issue de l’épisode. Car mine de rien, le cliffangher fait son petit effet. Ce que j’apprécie aussi dans cette saison c’est qu’elle a questionné les personnage sur la morale et notamment Clarke. Cette dernière n’a pas toujours été d’accord sur les questions morales que pouvait poser la série. Ce que j’apprécie c’est qu’ils aient pu faire les choses de façon intelligente, notamment en disant que finalement, il n’y a peut-être pas de bons et de méchants dans cette histoire et qu’il y a simplement des gens qui tentent de survivre et qui, pour survivre aux autres, décident de créer leurs propres règles.

C’est ce qui confronte Clarke à la vision des autres qui est elle très différente. Les membres de l’Ark, les Grounders ou encore Mount Weather, il y a toujours une question de survie derrière la morale de ces personnes. Ils pensent tous faire le bon choix et l’on se demande parfois même si au fond la guerre n’est pas motivée par une envie de ne pas être dominée par l’autre et de se créer sa propre société avec ses propres lois. Car la liberté est quelque chose d’important, qui n’est pas toujours visible entre les civilisations. La question posée dans cet épisode est donc soit de tuer les occupants de Mount Weather afin de sauver la peau des autres, ou bien les sauver et finalement se faire massacrer. L’issue de l’épisode est assez facile à mon goût, peut-être un peu trop d’ailleurs mais elle fonctionne malgré tout suffisamment bien pour que l’on n’ait pas l’impression d’avoir perdu son temps. Car l’épisode délivre tout ce qu’il faut en termes d’action, de surprises et de développement de personnages, sans compter que la série veut aussi nous présenter la suite. La suite est introduite de façon un peu facile tout de même mais l’on ne sait pas du tout ce qui se prépare. L’idée qu’il y ait une bombe atomique est forcément un certain symbole de peur car c’est ce qui a détruit le monde précédent et l’a rendu inhabitable mais je me demande justement comment cette saison 3, qui promet d’être radicalement différente, va faire évoluer le tout.

Note : 7.5/10. En bref, une fin de saison réussie pour The 100.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Delromainzika 18158 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog