Magazine Bd & dessins

Le couple infernal condamné à la perpétuité

Publié le 29 mai 2008 par Christian Lariviere


A t'il voulu rappeler la symbolique des nuques rasées des condamnés à l'échafaud ?...
"L'ogre des Ardennes", Michel Fourniret, qui avait réclamé pour lui-même la peine de mort, s'est présenté barbe tondue et cheveux ras, hier devant les assises des Ardennes, pour entendre le verdict.
Sans surprise, le tueur en série et son épouse et complice Monique Olivier ont été condamnés à la réclusion criminelle à perpétuité pour sept assassinats de jeunes filles commis entre 1987 et 2001.
Perpétuité incompressible pour lui, qui à 66 ans devrait donc finir sa vie en prison ; perpétuité avec vingt-huit ans de sûreté pour elle, âgée de 59 ans. Les réquisitions avaient demandé trente ans de sûreté contre Monique Olivier, mais le jury, qui a délibéré un jour et une nuit dans une caserne de la ville, a estimé que l'ancienne garde-malade n'était pas « coauteur » mais seulement complice du meurtre de Jeanne-Marie Desramault.

"Je suis très satisfaite du jugement (...). Je respire", a affirmé devant la presse Marie-Jeanne Laville, mère d'Isabelle tuée en 1987 dans l'Yonne, en soulignant avoir "craint" que Monique Olivier "ait beaucoup moins et sorte trop tôt".

Les jurés de la cour d'assises des Ardennes "ont choisi une bonne solution. "C'est une décision intelligente", a déclaré de son côté le père de Fabienne Leroy, tuée en 1988 dans la Marne. "Le verdict est équilibré. Si Monique Olivier (condamnée à une période de sûreté de 28 ans)fait appel, elle risque 30 ans", la peine qu'avait réclamée l'avocat général, a relevé Jean-Pierre Leroy.



Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christian Lariviere 335 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte