Magazine Finances

La banque qui mesure votre bien-être financier

Publié le 13 mars 2015 par Patriceb @cestpasmonidee
KeyBank L'intuition le suggère et les études le confirment : les consommateurs sont nombreux à vouloir épargner mais, outre leur difficulté à se projeter dans l'avenir, ils reconnaissent ne pas être confiants dans leur capacité à mettre en œuvre les plans nécessaires. Une banque et une startup américaines conjuguent leurs efforts pour les aider à progresser.
Les acteurs en question sont l'établissement régional (mais de taille néanmoins respectable) KeyBank et HelloWallet, le spécialiste du PFM « socio-psychologique » (déjà évoqué dans ces colonnes). Tous deux ont pu mesurer – à travers de vastes enquêtes indépendantes – à quel point leurs clients sont désarmés dans la concrétisation de leurs envies de mettre de l'argent de côté, que ce soit pour pouvoir surmonter un événement imprévu ou pour préparer leur retraite.
Afin de lutter contre ce phénomène, le dispositif qui sera déployé progressivement aura pour ambition de donner aux utilisateurs une vision transparente et objective de leur situation et de les guider effectivement et aussi simplement que possible dans l'atteinte de leurs objectifs. Ainsi, dans un premier temps, un petit questionnaire – rempli en 3 minutes, promet la banque – sur leur situation et leurs habitudes financières leur permettra d'obtenir un aperçu de leur « score de bien-être » personnel.
Le principal atout de ce dernier réside dans une présentation très facile à appréhender : une jauge donne un aperçu de la santé économique estimée de l'internaute, de manière globale et sur quelques critères importants (dépenses inférieures aux revenus, niveau des réserves d'urgence…). Dans un coin de l'écran, apparaît également une comparaison avec le score moyen des autres utilisateurs au profil similaire, susceptible, le cas échéant, de renforcer les messages portés et d'inciter à l'action.
Wellness Score de KeyBank
Car le système ne se contente pas d'établir un état des lieux. Pour chacun des thèmes couverts, une analyse détaillée des points forts et des points faibles de la situation est proposée et s'accompagne de recommandations pratiques et opérationnelles. Par exemple, un niveau insuffisant d'épargne de « secours » va se traduire par la suggestion d'un montant « idéal » à y consacrer et du plan complet permettant de l'atteindre, avec le budget mensuel qui (peut et) devra être consacré à sa constitution.
Là ressort toute la valeur du partenariat de HelloWallet avec une banque : outre l'accélération de la collecte d'information initiale (une partie étant déjà disponible dans l'institution), avec une intégration aboutie, les conseils de la startup pourront être mis en œuvre en un clic, les rendant d'autant plus accessibles pour les utilisateurs. Dans un premier temps, le service reste autonome mais il est sous-entendu qu'il pourrait un jour être inclus dans les outils de banque à distance, ouvrant la porte à une telle perspective.
En synthèse, le concept développé par les deux partenaires combine 3 tendances majeures de la gestion de finances personnelles : la simplicité, dans la présentation tant de l'information que des solutions préconisées, la personnalisation, chaque cas étant traité (presque) individuellement, et l'assistance active, qui prolonge utilement le diagnostic. Dans un sens, comme l'exprime un article de la revue American Banker, c'est encore un pan du rôle historique du conseiller bancaire qui s'automatise…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Patriceb 8179 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazine