Magazine Poésie

Samedi

Par Patricia Oudot @adelaidendire

Alain Bashung, retour sur ses plus grands succès
 

Avec Mathilde,1977,virée étudiante,le bar était bondé
Je me souviens d'une petite scène,dans un coin embrumé
Moi dix sept ans,toi trente dans les volutes de fumée
Une guitare électro pour ton nouvel album:roman-photos
Et puis  ta voix ,un son qui vous décolle et tes mots
Un look à la Gene Vincent,et ton regard,un peu fuyant
Qui s'appuye sur le mien pour me prendre aux  tripes et au sang
Consumé trop vite dans le papier à rouler de ton addiction
Tu t'es noyé à jamais dans le bleu pétrole de ta malédiction

Adelaide


(pensée pour toi là haut,parce que ,bordel ,tu me manques
 tu as du y trouver  une guitare ou un harmonica

wink
et une groupie aux yeux noisettes
kiss
)

Alain Bashung,parti le 14 Mars 2009,à 61 ans


A écouter,à onduler ,tant  gratouillée  sur ma Gibson,une chanson un peu coquine,je l'adore

malédiction(1986)-->lien

Tu additionnes tu multiplies les petits câlins anonymes Et les cartouches tout en douceur tout en douceur millésime Si tu savais ce qu'il faut dire pour la faire mouiller la machine Je m'allume et je passe sur manuel Sur tes lèvres comme un lipsus Et tu caresses ton personnel pour éviter que les bonnes causent Laisse pas tomber comme ça l'épine Ca f'rait trop de peine à Rose Pourquoi faut-il, grand manitou, que le magicien dose ? Je m'allume et je passe sur manuel Sur tes lèvres comme un lipsus Les porteurs n'iront pas plus loin, pas plus loin Dr Livingstone le sait bien, lui le sait bien Malédiction, malédiction, tous en scène Nous ne quitterons pas cette île de rêve Sans jeter un dernier regard A colorier chez soi ou à consumer sur place Je m'allume et je passe sur manuel Sur tes lèvres comme un lipsus   A.Bashung   ET puis une autre ,ecoutez bien les paroles,comme un lego-->lien juste magnifique,pour mon g'os coeur
heart
    Vendredi Semaine du 23 février au 1er Mars Djibouti Ma liberté ,Georges Moustaki Semaine du 8 au 15 Décembre 2014

Pseudo :

Email (Obligatoire) :

Adresse site (facultatif) :

Votre message :

Voulez-vous suivre le fil de la discussion ?

Vos commentaires sont soumis à validation par le webmaster !

&id;&id;&est;&averti;&id;&moderation;&alerte;&pseudo;&commentaire;&email;&siteweb;éééè&idb;&idb;&idb;

é

&cat;&action; Aucun commentaire

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Samedi

    Samedi

    Space Space DÊcembre nous offre une clartÊ au bout de son long couloir Aujourd'hui des milliers de lumières brilleront à MontbÊliard De jeunes têtes... Lire la suite

    Par  Patricia Oudot
    POÉSIE
  • Samedi

    Samedi

    Space Colombine ronchonne ,sous la fermeture ĂŠclair de sa bottine ,son bas file Au sous sol du grand magasin ,chaudement vĂŞtue,elle accompagne... Lire la suite

    Par  Patricia Oudot
    POÉSIE
  • Samedi

    Samedi

    Space Tourbillonnantes dans leur descente vertigineuse en flocons quelque peu dingos les gouttelettes gelĂŠes se sont ĂŠchappĂŠes par la porte entrouverte de... Lire la suite

    Par  Patricia Oudot
    POÉSIE
  • Samedi

    Samedi

    Space Space Samedi se fait doux,le flocon redevient goutte sur le bonnet de Geneviève Trois mauvais points aujourd'hui sur le carnet d' hiver bien mauvai... Lire la suite

    Par  Patricia Oudot
    POÉSIE
  • Samedi

    Samedi

    Space Samedi se souvient de sa petite orpheline à la dérobade Petit tailleur de tweed et collier de perles Spaceen cascade Elégance à la française sur... Lire la suite

    Par  Patricia Oudot
    POÉSIE
  • [Poezibao a reçu] du samedi 17 janvier 2015

    Cette rubrique suit l’actualité éditoriale et présente les derniers ouvrages reçus par Poezibao.    NB : ne sont pris en compte ic... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Samedi

    Samedi

    Space Space Une petite bouche en Spacecoeur sur le satin Spacerose de la paresseuse Spacebabouche Taquine une petite mouche sur le carreau Spacepluvieux... Lire la suite

    Par  Patricia Oudot
    POÉSIE

A propos de l’auteur


Patricia Oudot 1365 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine