Magazine Santé

CANCER COLORECTAL: Le régime pesco-végé fait ses preuves – JAMA Internal Medicine

Publié le 14 mars 2015 par Santelog @santelog

CANCER COLORECTAL: Le régime pesco-végé fait ses preuves – JAMA Internal MedicineUne alimentation riche en légumes et en poisson peut en effet réduire le risque de cancer colorectal, conclut cette étude américaine menée sur près de 80.000 participants. Ses conclusions, présentées dans le JAMA Internal Medicine confirment quelques facteurs alimentaires de base : Une consommation trop importante de viande rouge et transformée et/ou d’alcool, le surpoids ou l’obésité sont associés à un risque accru de cancer de l’intestin. Un apport suffisant en fibres et/ou en calcium et une bonne pratique de l’activité physique sont associés à une réduction du risque.

Alors que le cancer du côlon est l’une des principales causes de décès par cancer et que les facteurs alimentaires sont reconnus mais modifiables, les chercheurs de la Loma Linda University (Californie) ont cherché à déterminer si les habitudes alimentaires végétariennes sont associées à une réduction du risque de cancer colorectal. En effet, les régimes végétariens, avec l’absence ou la réduction de la consommation de viande, un apport plus élevé en fibres, également associés généralement à un IMC plus faible pourraient être associés à un risque plus faible. Leur étude de cohorte prospective a suivi 77.659 personnes, âgées en moyenne de 50 ans et participant à la Adventist Health Study 2 (AHS-2) et a documenté leur régime alimentaire, en prenant en compte 4 régimes végétariens:

-   végétalien : consommation d’œufs, de produits laitiers, de poisson et de viande moins d’une fois par mois

-   lacto-ovo-végétarien : consommation d’œufs, de produits laitiers et d’un peu de viande moins d’une fois par mois

-   pesco-végétarien : consommation de poisson une ou plusieurs fois par mois, mais viande moins une fois par mois

-   semi-végétarien : poisson et viande une ou plusieurs fois par mois, mais moins d’une fois par semaine

L’analyse, sur une période de suivi d’environ 7 ans constate,

·   490 cas de cancer de l’intestin (dont cancers du côlon, gros intestin et du rectum), soit une incidence de 86 cas pour 100 000 années-personnes.

·   Les 4 régimes végétariens combinés s’avèrent associés à une réduction de 21% du risque de cancer de l’intestin (RR : 0,79),

·   Le régime pesco-végétarien est celui qui montre l’association la plus forte avec une réduction du risque (RR : 0,58),

·   car les réductions de risque avec les autres régimes végétariens présentent bien une tendance à la réduction du risque, mais non statistiquement significative.

En conclusion, les auteurs associent globalement les régimes végétariens à une incidence inférieure de cancer colorectal, avec un risque plus faible en cas de régime pesco-végétarien. Il reste néanmoins à pondérer ces résultats avec l’impact d’autres facteurs de risque (et de confusion), pris certes pour la plupart en compte au début de l’étude, mais qui peuvent  » annuler  » tous les bénéfices d’un régime alimentaire riche en fibres.

Source:JAMA Internal Medicine March 9 2015 doi:10.1001/jamainternmed.2015.59Vegetarian Dietary Patterns and the Risk of Colorectal Cancers

CANCER COLORECTAL: Le régime pesco-végé fait ses preuves – JAMA Internal Medicine
Plus d’études surle Cancer colorectal

Lire aussi :CANCER COLORECTAL: Le risque lié à l’excès de viande rouge peut être compensé -


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 70259 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine