Magazine Histoire

1920 - Normandie Pittoresque - Le laitier, petit métier disparu...

Par Nelag

Voyons Louis, tiens té coume y faut et n'fai po d'grimaches...

Cete phrase s'adresse t-il au fermier ou au beaudet ?

Toujours est-il que cette carte postale nous parle d'un petit métier aujourd'hui disparu, le fermier partant à la ville pour vendre son lait, et une jarre de crème fraiche.

Un temps ou il suffisait de quelques vaches pour faire vivre un foyer.

1920 - Normandie Pittoresque - Le laitier, petit métier disparu...




Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nelag 134 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine