Magazine Design et Architecture

Missouri state penitentiary - jefferson city - missouri (usa)

Publié le 14 mars 2015 par Aelezig

Je ne sais pas pourquoi ces vieux bâtiments, anciens hôpitaux ou prisons désaffectés, exercent sur moi cet étrange attrait. Le poids des âmes qui y ont souffert sans doute. L'une des clés de ma passion pour l'architecture est surtout "l'habitation" : qui l'a construit, pourquoi, qui y a vécu ? A ce titre, ce genre de lieux est fascinant.

zz22

Cette prison, donc, a fonctionné de 1836 à 2004. Avant qu'elle ne ferme, c'était le plus ancien établissement pénal à l'ouest du Mississippi. On y logeait les prisonniers les plus dangereux et l'endroit avait l'horrible réputation d'être l'un des plus sanglants d'Amérique.

Le pénitencier a été construit au début des années 1830, pour le Missouri, nouvel état à entrer dans l'Union. Jefferson City venait d'être désignée capitale en 1822, et le gouverneur John Miller suggéra qu'il était bon que la prison principale de l'état soit située là, afin de consolider l'assise de la ville, dont plusieurs autres cités voulaient ravir la place de capitale. James Dunnica, qui avait construit le Capitole de Jefferson City en 1826 fut reconduit pour ce nouveau chantier, en collaboration avec Warden Horace Swift, architecte de la structure en pierres.

Des prisonniers furent employés pour faire les briques. Cette population initale était composée d'un directeur, d'un gardien, de quinze prisonniers, et d'un contremaître et son assistant pour diriger la fabrication.

Warden Donald Wyrick fut le dernier directeur de l'établissement et celui qui y officia le plus longtemps. Il avait gravi tous les échelons un à un, pendant quinze ans, ayant commencé comme simple gardien. Il dirigea le pénitencier pendant ses heures les plus troublées et sut en garder le contrôle, grâce à son expérience et son talent pour communiquer avec les condamnés. Il savait les faire parler pour prévenir les évasions, empêcher l'introduction d'armes et la contrebande, ou pour capturer les évadés. Dans le métier, il est connu dans le monde entier.

zz23

De graves émeutes eurent lieu en 1930, en 1954 (4 morts, 29 blessés, plusieurs incendies) puis en 1996.

Après la fermeture, un musée s'est installé, contant l'histoire de la prison, mais a dû fermer, par manque de financement. Des visites peuvent encore se faire sur réservation, car il n'est plus entretenu... Et des visites nocturnes sont organisées pour les plus téméraires, car on dit le lieu hanté !

Un nouveau pénitencier a ouvert ses portes en 2004.

D'après Wikipédia


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aelezig 127315 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte