Magazine Voyages

Théorie de la relativité relative d’ORG

Publié le 14 mars 2015 par Vivreenislande @vivreenislande

Il y a quelques années, une personne haut placée, islandaise, en visite en Chine, avait défrayé la chronique en disant, en réponse à une question concernant les droits de l’homme dans l’empire du milieu, que les droits de l’homme sont relatifs. Cette phrase pittoresque revient souvent à l’esprit ces jours-ci.

La vérité serait-elle relative ?

Abasourdis, les Islandais lisent ici et là sur Internet qu’ils ont résolu la crise, emprisonné les banksters, bref, retrouvé la prospérité, notamment grâce à la sagesse de leur président Ólafur Ragnar Grímsson (ORG).
Avant d’être élu président, ce professeur en droit était une bête politique, habile tourneur de vestes au gré du vent et des intérêts spéciaux.  Par ailleurs, il voyage beaucoup et tient des discours incongrus sur la belle situation financière de l’Islande. Or, la vérité est loin d’être mirobolante. C’est reparti comme en 2007, les plus riches s’enrichissent, mais ceux qui ont tout perdu lors de la chute des banques en 2008 sont bien mal en point.

ORG Olafur Ragnar Grimsson

Du temps où l’Islande avait encore un vrai gouvernement, celui de Jóhanna Sigurðardóttir, dont le but était d’assainir les institutions, réduire la corruption et rétablir l’équilibre après la chute des banques en 2008, le président démolissait les objectifs de ce gouvernement en racontant des balivernes à la presse étrangère, des vérités extrêmement relatives sur les mesures prises par les autorités, Icesave etc. Maintenant que nous avons élu un soit-disant gouvernement de coalition des partis pourris, gouvernement dont le QI est résolument au permafrost, il ne se passe pas grand chose de ce côté-là, et le président peut vraiment dire tout ce qui lui passe par la tête sans trop contredire les autorités.

En ce moment, on parle beaucoup de la construction d’une mosquée à Reykjavík. La municipalité avait déjà prévu un terrain pour ce bâtiment. En Islande, on est libre d’avoir la religion qu’on veut, malgré l’omniprésence d’une église d’État. Le chef de cette église se trouve être notre Gandhi du nord, Ólafur Ragnar Grímsson. Beaucoup d’Islandais se sont montrés hostiles au projet de mosquée, allant jusqu’à jeter des têtes de cochon à son emplacement prévu. L’association des musulmans en Islande vient pourtant de refuser un don pour la construction de la mosquée, au motif qu’il provient des autorités de l’Arabie Saoudite, pays où les droits de l’homme sont bafoués. Notre président, lui, passe beaucoup de temps aux Émirats arabes, en Arabie Saoudite et au Qatar. Oui, les droits de l’homme sont bafoués, mais notre président n’est sûrement pas au courant. Ou alors il estime que les droits de l’homme sont un concept à géométrie variable.

Après tout, tout est relatif en Islande.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Vivreenislande 7541 partages Voir son blog

Magazine