Magazine Musique

Les McCartney fille... et père en vedettes à la Fashion Week

Publié le 15 mars 2015 par Ludovic Danteny @yellowsubnet
Les McCartney fille... et père en vedettes à la Fashion Week

Paul McCartney n'a pas volé la vedette à sa styliste de fille encore que l'ex-Beatles a capté une bonne partie des regards lundi à la Fashion Week, en arrivant à la toute dernière minute au défilé de sa fille Stella, organisé à l'Opéra Garnier à Paris.

Sous le crépitement des flashs, l'ex-Beatles, 72 ans, accompagné de son épouse Nancy Shevell, est venu compléter un premier rang très "people" où avait pris place l'acteur américain Woody Harrelson ("Larry Flint", "Hunger Games"), la star du rap Kanye West, l'actrice française Géraldine Nakache ou encore les célèbres soeurs et mannequins britanniques, Cara et Poppy Delevingne.

Une fois le podium libéré de la meute des photographes, Stella McCartney, 43 ans, a présenté une collection automne-hiver hommage à la "liberté" et à la "sensualité".

Aux lignes simples et fluides sont associées des silhouettes aux manches, pantalons ou ourlets ultra-longs.

Les robes noires, aux épaules étroites et à la taille marquée, complètent un dressing aux coupes masculines et près du corps. En laine grise ou loden sombre, il va du tailleur à la robe, dont la simplicité n'est qu'apparente.

Écologiste de la première heure, végétarienne et avocate de la cause animale, Stella McCartney exclut toujours fourrure et cuir de ses collections. 

Mais la fausse fourrure est bien présente dans son dernier opus, sous la forme de manteaux à poils longs, noirs ou ivoire, bluffants de réalisme. 

En soirée, la femme vue par Stella McCartney est élégante et glamour. Elle porte une robe sans bretelles, noire et blanche, à la taille bien marquée.

Entrée dans l'arène de la mode en 2001, année où elle lance sa propre maison de couture, la styliste s'est rapidement fait un prénom et son talent a été maintes fois salué par la profession et récompensé de prestigieux prix.

Elle a habillé les plus célèbres top-models: Naomi Campbell, Yasmin Le Bon et Kate Moss, entre autres.

- Retour aux seventies pour Giambattisa Valli -

Pattes d'éléphant, imprimés graphiques, aplats oranges, paillettes acidulés Selon Giambattista Valli, l'hiver prochain célèbrera les années 70 avec un vestiaire aux accents ultra féminins, devenus sa signature. Le couturier italien, qui défile à Paris depuis ses débuts, superpose robes et pantalons pour des total looks confortables, idéaux pour affronter les frimas. 

Formé à l'Institut européen du design, Giambattista Valli, qui a fait ses classes notamment chez Ungaro et Fendi, propose aussi des manteaux grizzly, des vestes courtes sur des jupes à mi-cuisses portées avec de hautes bottes lacées.

Dans un esprit japonisant, les fleurs s'invitent brodées ou imprimées sur les pantalons fluides qui cachent totalement les chaussures. A l'heure du cocktail, des combinaisons-pantalons amples en soie, resserrés à la cheville.

- Sacai adepte de l'hybridation -

Fidèle aux codes de la maison Sacai, la styliste japonaise Chitose Abe aime mélanger les genres, les coupes et les matières jusqu'à créer des vêtements hybrides.

Publié le: Dimanche 15 Mars 2015 - 05:15Source: lamanchelibre

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ludovic Danteny 6235 partages Voir son profil
Voir son blog

Magazines