Magazine Culture

ERIC ZEMMOUR : Les regrets de Laurent Ruquier

Publié le 15 mars 2015 par Misteremma @misteremma

Le 7 octobre 2014, j’écrivais sur ce site un article intitulé « POLEMIQUE : Faut-il faire taire Eric Zemmour ?« . Le sujet était l’échange entre le polémiste français et l’actrice Anne Dorval.

Ce samedi 4 octobre 2014, Eric Zemmour était venu présenter son dernier livre, Le suicide français, dans l’émission de France 2, On n’est pas couché. Après 45 minutes d’échanges vifs, Laurent ruquier a clôturé cette intervention par « n’est-ce pas plutôt le suicide de Zemmour !? ».

Personnellement, je ne le pense pas. Au contraire ! Mais, par contre, Monsieur Ruquier, vous êtes responsable (en partie) du suicide de l’image de la France à l’étranger en invitant ce genre de personnage car là, est certainement la bonne question à se poser : faut-il encore inviter ce genre d’individu ?

J’apostrophais à nouveau le journaliste de France 2 un peu plus loin dans l’article : Faut-il vraiment inviter ses amis, Monsieur Ruquier, au risque d’attiser encore plus les rancœurs ? N’avez-vous donc pas d’autres auteurs plus intéressants à qui vous pourriez offrir une tribune de 45 minutes ?

Ce samedi 14 mars 2015, François de Closet évoquait la diabolisation des idées du FN dans l’émission On n’est pas couché. Laurent Ruquier prit la parole :

Je le regrette aujourd’hui…
Je suis un de ceux qui a donné la parole, toutes les semaines, pendant 5 ans, ici, à Eric Zemmour. Il a parlé. Pendant 5 ans, il a développé ses thèses. Oui je le regrette car je suis en train de me rendre compte que j’ai participé à la banalisation de ces idées là.
Il n’y a pas plus médiatisé qu’Eric Zemmour. Comment osez-vous dire que l’on n’entend pas ces thèses là !?

On attend maintenant la réponse de Zemmour… mais la question du jour est « que ferez-vous Monsieur Ruquier lors de la sortie du prochain livre de votre ancien chroniqueur ?  »

ȇ


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Misteremma 42529 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte