Magazine High tech

« Ils ne se dépassent jamais ? »

Publié le 15 mars 2015 par Pierre Martin @cyborgjeff

Melbourne 2015

Et oui, fan de F1 depuis la saison 94, ce n’est que l’année suivante que j’ai suivi de bout en bout la saison de Formule 1 tout en achetant tous les mois un magasine dédié à l’univers de mes pilotes préférés ! L’année 95 a bien des similitudes avec cette saison 2015. De nombreux changement de pilotes allaient s’opérer et surtout la disparition de nombreuses écuries en difficulté financière, dont au bout de quelques courses, l’écurie Simtek MTV qui alignait pourtant le prometteur Jos Verstappen ! Espérons d’ailleurs ici, que l’écurie Manor GP, reconstituée des cendres de Marussia ait un peu plus à offrir que deux monoplaces restées aux stands lors des prochains GP.

Cette année là, l’éurie Mc Laren se liait avec le motoriste Mercedes afin de redonner de l’éclat à l’écurie mythique britanique. L’équipe de Ron Dennis s’offrait alors les services de Nigel Mansell, de retour sur les circuits aux cotés de Mika Häkkinen en courbe ascendante ! Les débuts seront extrêmement difficiles, Mansell n’apparaissant que peu en GP et il faudra plusieurs années encore avant que le binome Mc Laren / Mercedes ne devienne une équipe qui gagne !

Voilà assurément une image qui colle à merveille à cette nouvelle saison 2015, alors que Mc Laren retrouve maintenant le motoriste Honda, s’offrant les services du champion du monde Fernando Alonso. L’hiver fut difficile avec quelques dizaines de tours alignés à peine et le forfait d’Alonso plus que probablement électrocuté durant les tests hivernaux. Dès lors, La MP4 durant de ce premier GP n’avait pas grand chose de mieux à offrir que la dernière place pour Jenson Button, et l’abandon avant même le départ de la course pour Kevin Magnussen.

La Sauber Ferrari 2015, tout en bleu
A l’issue de ce premier GP, l’écurie championne du monde, Mercedes GP, domine la situation à plus d’une seconde du reste du plateau. Voilà qui annonce probablement un beau duel entre Hamilton et Rosberg, mais j’aurais préféré que d’autres équipes soient en mesure de déjà venir leur disputer la victoire. Avec au final seulement 15 monoplaces sur la ligne de départ, l’exigence de ce premier GP n’aura laissé que peu de pilotes à l’arrivée. Cela fait plaisir de voir Sebastian Vettel revigoré dans sa nouvelle Ferrari. Je suis content de revoir les Saubers en bonne forme, avec un tout jeune Felipe Nasr plutôt prometteur. Enfin, pour la Génération Y de l’équipe Toro Rosso : Max Verstappen (17 ans) et Carlos Sainz Jr (20 ans) auront honoré leur paternel en se montrant tout à fait dans le coup durant ce premier GP.

Pourtant pour un premier grand prix, on ne peu pas dire que la course ait été palpitante. Avec ses bientôt 6 ans, Charly a vu juste  : « Ils ne se dépassent jamais ? » C’est vrai que c’est une critique qui perdure d’années en année : le manque de spectacle, le manque de dépassements. On triture les règlements dans tous les sens et au final, une équipe sort du lot et écrase la concurrence, et dans le peloton, on reste souvent frileux à tenter un dépassement, d’autant que mêmes les commissaires sont assez agressifs dans leurs pénalités à la moindre touchettes. Ajoutez à cela un plateau très réduit et des mécaniques fragiles car trop peu rodées à cause des limitations d’essais, et voilà une F1 franchement peu passionnante pour le profane !

Déjà absent des écrans belges (rien de programmé chez RTL ce weekend), le championnat de monoplace 100% électrique, la Formule E donne lui l’impression d’être bien plus amusant.
http://www.fiaformulae.com/en/video.aspx

Le plateau 1995
(hors remplacements)

F1, la saison 1995
BENETTON Renault – Michael SCHUMACHER –  Johnny HERBERT
WILLIAMS Renault – Damon HILL – David COULTHARD
Scuderia FERRARI – Jean ALESI – Gerhard BERGER
MC LAREN Mercedes – Nigel MANSELL – Mika HAKKINEN
LIGIER Mugen – Olivier PANIS – Aguri SUZUKI / Martin BRUNDLE
JORDAN PeugeotRubens BARRICHELLO – Eddie IRVINE
SAUBER Ford – Karl WEINDLINGER – Heins-Harald FRENTZEN
ARROWS Hart – Gianni MORBIDELLI – Takicho INOUE
TYRRELL Yamaha – Ukyo KATAYAMA – Mika SALO
MINARDI Ford – Pierluigi MARTINI – Luca BADOER
FORTI Ford – Bertrand GACHOT – Andrea MONTERMINI
PACIFIC Ford – Pedro Paolo DINIZ – Roberto MORENO
SIMTEK Ford – Domenico SCHIATTARELLA – Jos VERSTAPPEN (Forfait après 5 courses)
LARROUSSE Ford – Christophe BOUCHUT – Eric BERNARD (Forfait avant le début de la saison)

Le plateau 2015

F1 - La Saison 2015
MERCEDES GP – Lewis HAMILTON – Nico ROSBERG
REDBULL Renault – Daniel RICCIARDO – Daniil KVYAT
WILLIAMS Mercedes – Felipe MASSA – Valterri BOTTAS
Scuderia FERRARI – Sebastian VETTEL – Kimi RAÏKKONEN
FORCE INDIA Mercedes – Nico HULKENBERG – Sergio PEREZ
MC LAREN Honda – Fernando ALONSO – Jenson BUTTON
TORO ROSSO Renault – Max VERSTAPPEN – Carlos SAINZ Jr
LOTUS Mercedes – Romain GROSJEAN – Pastor MALDONADO
MANOR GP Ferrari – Will STEVENS – Roberto MEHRI
SAUBER Ferrari – Felipe NASR – Markus ERRICSON

Tags:1995, écurie, Benetton, Bertrand Gachot, Charly, Daniel Ricciardo, David Coulthard, F1, Felipe Massa, Fernando Alonso, Ferrari, force india, Formule E, honda, Jenson Button, Jordan, Jos Verstappen, Kevin Magnussen, Lewis Hamilton, Mc Laren, mercedes, Michael Schumacher, Mika Häkkinen, Mika Salo, Minardi, mugen, Nico Hulkenberg, Nico Rosberg, Pastor Maldonado, Peugeot, Redbull, Renault, Romain Grosjean, rubens barrichello, Sauber, schumacher, Sebastian Vettel, Sergio Perez, simtek, Toro Rosso, Valterri Bottas, Williams

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierre Martin 1696 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines