Magazine Sport

Ligue des Champions 16e de finale aller : L’ESS s’en sort bien, le MCEE aurait pu faire mieux

Publié le 15 mars 2015 par Sebti2135

Après l’ASO, défaite au Mali face au Horoya Conakry, hier c’était le tour des représentants algériens en champion’s League de faire leur apparition continentale.

Pour sa première sortie africaine cette saison, le champion d’Afrique en titre, l’ES Sétif, a plutôt réussi son expédition en obtenant un méritoire match nul (1-1) hier, en terre gambienne face au Réal Banjul FC. Ainsi, pour leur centième match continental de leur histoire, les Aigles noirs qui s’étaient pourtant déplacés avec un effectif amoindri avec des absences de taille, à l’image du portier Khedaïria, ont réussi à tenir en respect leurs adversaires qui ont ouvert la marque à la 54e minute par Ablie Jallow. La réponse sétifienne a été apportée par le jeune Mohamed Bouchar, qui a remis les pendules à l’heure à un quart d’heure de la fin du match (74’). Une égalisation qui permettra à l’Entente sétifienne d’entrevoir la manche retour prévue en Algérie dans deux semaines avec sérénité sachant que le but inscrit en Gambie constituera un avantage précieux pour les Aigles. Le président ententiste, Hassan Hamar, a estimé, à l’issue du match, que son équipe a plutôt bien négocié ce match aller en attendant la manche retour qui se jouera dans deux semaines au stade du 8-Mai 45. Le président Hamar s’est montré optimiste quant aux chances de son team de décrocher le billet pour le prochain tour. Pour sa part, le Mouloudia d’El Eulma, qui recevait hier, sur son terrain l’Asante Kotoko pour le compte d’un seizième de finale aller historique pour le Babya, s’est contenté d’un nul vierge face au représentant du Ghana. Un résultat loin de refléter la physionomie de la partie, dominée outrageusement par les camarades de Derrardja, notamment en première mi-temps. En effet, les capés de Aït-Djoudi auraient pu tuer le match au vu du nombre d’occasions qu’ils se sont procurés, mais leur manque d’expérience et le métier du portier du club ghanéen ont privé les locaux d’une victoire à l’occasion de cette deuxième sortie africaine. Mais en dépit de ce nul, l’entraineur du MC El Eulma, Aït Djoudi, s’est montré optimiste quant à la capacité de ses joueurs d’aller défier un des ogres de la compétition sur son terrain lors de la manche retour. «Je crois qu’aujourd’hui nous avons manqué de réalisme. Mes joueurs ont imposé une nette domination tout au long de la partie. Nous avons créé beaucoup d’occasions, sans parvenir à concrétiser quelques unes. L’Asante Kotoko est un adversaire qui force le respect. Le résultat du match n’est pas à la hauteur de nos ambitions, mais il ne compromettra pas pour autant nos chances de qualification. Tout devra se jouer au Ghana lors du match retour. Nous allons faire en sorte de rééditer le coup du tour précédent quand nous sommes allés chercher la qualification sur le terrain de l’adversaire. Je suis sûr qu’avec le retour de Hamiti au match retour, les choses se présenteront différemment», a déclaré l’ancien entraîneur de la JSK.
Infosoir


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sebti2135 7060 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine