Magazine Société

Airbnb : effet pervers ?

Publié le 15 mars 2015 par Christophefaurie

Histoire arrivée au beau-frère d'un ami. Il loue un appartement en Angleterre par l'intermédiaire d'Airbnb. Il découvre qu'il a une unique fenêtre ! Les photos qui le présentaient ont été prises de telle façon que l'on ne s'en rendait pas compte. Mais il a donné cinq étoiles au logement. Pourquoi ? Parce que le loueur note aussi le locataire. Et que si ce dernier n'a pas le maximum d'étoiles, il aura du mal à louer. Bref, il semblerait que le système de notation d'Airbnb soit victime d'un effet pervers.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Christophefaurie 1652 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine