Magazine Santé

VITAMINE D: Niveaux trop élevés, risque de décès – The Journal of Endocrinology and Metabolism

Publié le 17 mars 2015 par Santelog @santelog

VITAMINE D: Niveaux trop élevés, risque de décès – The Journal of Endocrinology and MetabolismSa carence est associée à de multiples risques bien documentés, mais en excès, la vitamine D peut conduire aussi augmenter le risque de décès. Cette étude de l’Université de Copenhague, publiée dans le Journal of Endocrinology and Metabolism, rappelle ainsi que tout est question d’équilibre, le niveau de vitamine D dans le sang ne doit être ni trop bas, ni trop élevé. Sous peine de risque de décès cardiovasculaire.

L’étude, une des plus importantes sur le sujet, a porté sur les niveaux de vitamine D chez 247.574 participants danois et les taux de mortalité constatés sur une période de suivi de 7 ans après la mesure initiale. Au cours de ces 7 années, 16.645 décès ont été constatés. Le lien entre vitamine D et décès a été examiné. L’analyse confirme la corrélation entre les taux de mortalité et de trop faibles niveaux de vitamine D, mais conclut aussi, à la même corrélation avec des niveaux de vitamine D trop élevés.

Quel est le bon niveau ? Un niveau de vitamine D <50 nanomoles par litre ou >100 nmol/L est associé à un risque de décès accru. Et lorsque les chercheurs regardent précisément les causes, un niveau de vitamine D >100 nmol/L est clairement associé à un risque accru de décès d’AVC ou d’infarctus. En conclusion, le  » bon  » niveau est compris entre 50 et 100 et l’étude indique que 70 est le niveau optimal.

Ce résultat qui associe vitamine D dans le sang trop élevée et risque de décès est totalement nouveau et doit être pris en compte dans la prise de suppléments nutritionnels. D’autant que le manque de vitamine D est fortement relayé par les campagnes de Santé publique… Encore une fois, concluent les auteurs, il ne s’agit pas de bonbons. La prise de vitamines doit faire l’objet d’un conseil ou d’une prescription médicale.

Source: Journal of Endocrinology and Metabolism February 24, 2015 DOI: 10.1210/jc.2014-4551 A reverse J-shaped association between serum 25-hydroxyvitamin D and cardiovascular disease mortality – the CopD-study

VITAMINE D: Niveaux trop élevés, risque de décès – The Journal of Endocrinology and Metabolism
Plus d’études surla Vitamine D

Accéderau Dossier vitamines et Minéraux pour le patient âgé Pour y accéder, vous devez être inscrit et vous identifier


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Santelog 71170 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine