Magazine Voyages

Un hackathon de bon ton à Libramont

Publié le 16 mars 2015 par Jlboulin @etourismeinfo
Si vous aimez bien coder, manier la data, le tout en pensant e-tourisme, il vous faudra être présent cette fin de semaine en Belgique, plus précisément à Libramont dans les Ardennes.C'est en effet les 20 et 21 mars que se tient le  Hackathon eTourisme 2015. Pour l'occasion de nombreux fichiers de données du public seront ouverts.  Nous avons demandé à Hugues Ligot, un des organisateurs ce ce hackhaton, de nous présenter le principe de l’événementLes Hackathons eGov sont des événements participatifs d’une durée de un à trois jours, en moyenne, au cours desquels des développeurs informatiques, avec l’aide de graphistes et de professionnels issus d’autres disciplines, imaginent et mettent au point des prototypes d’applications et de services en ligne.

L’événement commence par la présentation de différentes idées d’application ou de service par les participants qui le souhaitent (pitch).

Au terme de la séance de pitches, un vote à lieu pour sélectionner les meilleures idées. Des groupes de 3 à 6 personnes se forment alors pour travailler sur la réalisation concrète d’un prototype mettant en œuvre les idées sélectionnées. Au terme du Hackathon, chaque équipe présente son prototype d’application devant un jury qui élit la ou les meilleurs.

La matière première des applications développées lors du Hackathon eGov sont les données brutes mises à disposition par des opérateurs de nature différentes, le plus souvent publics (Open Data).

Selon la taille du groupe, un Hackathon se termine, en moyenne, par la présentation de 4 à 10 applications différentes.

Pourquoi avoir choisi spécifiquement le thème du eTourisme ?

Le Hackathon eTourisme est soutenu par le hub créatif de la province du Luxembourg. Le tourisme est un des plus importants secteurs de la province, c’est pourquoi il a été choisi comme thème pour l’événement. Le sujet comprend le tourisme au sens large (culture, gastronomie, sports en plein air…)

Quels sont les résultats attendus, à la fin de l'évènement ?

L’objectif principal est de montrer qu’une province comme celle du Luxembourg peut monter un événement de co-création ouvert à dimension technologique. (type hackathon)

Nous souhaitons également sensibiliser les acteurs du tourisme, souligner l’importance de développer de nouveaux outils digitaux afin d’améliorer leurs offres respectives.

Enfin, nous cherchons à promouvoir le développement d’applications que des parties prenantes ou acteurs tiers pourraient juger utiles. Avec leur aide, les développeurs impliqués pourront continuer le projet pour mettre une application aboutie à disposition des touristes et opérateurs.

La mise à disposition de diziaine de fichier de données à l’occasion du hackathon sera un facteur très utile.

Tout le monde peut participer ou il faut être super geek ?

Un minimum de compétence en développement est requis. En fonction du projet de l’équipe, il peut être nécessaire de maitriser un domaine plus particulier.

Lors de la formation des équipes après la séance de pitch, tout le monde finit par trouver sa place.

Les designers sont également les bienvenus pour améliorer la présentation des projets.

A noter que le logement sur place est prévu pour les participants venant de plus loin. 
Hakathon
 

 

Un hackathon etourisme, ça peut donner des résultats concrets?

Le hackathon ardennais n'est pas une première. Depuis plusieurs années, à l'occasion de Voyage en Multimedia, qui se déroule à Saint-Raphaël en février, un hackathon est organisé. 

Pour Benoit Dudragne, organisateur de VEM, "c'est une bonne expérience pour des élèves qui se confrontent aux réalités de la conception de projet; ça peut donner des idées de solutions à des prestataires techniques et on peut y repérer des talents à embaucher. Par contre,  l'impact concret sur le développement de solutions nouvelles est assez limité voire inexistant. Il faudrait accompagner ce genre d'expériences plus en amont avec une implication forte du milieu touristique, mais aussi en aval pour profiter pleinement du travail effectuer: préparer et anticiper le développement potentiel."

Jean-Patrick Mancini, chargé de développement e-tourisme à la FROTSI Provence alpes Côte d'Azur a accompagné lors du hackathon de #VEM trois groupes différents dont aucun n’était issu du milieu du tourisme.

D'ailleurs, précise-t-il,  tous les coachs étaient des Directeurs d’OT et c’était ABSOLUMENT nécessaire pour ne pas avoir de hors sujets complets. Le rôle des coachs ne s’arrête pas là car ils ne doivent pas non plus brider les initiatives des participants et au contraire les stimuler, dans le respect d’un cadre et d’un contexte (ce que les participants connaissent le moins).  .

Ensuite, gros problèmes que nous avons rencontré, les données… Particulièrement dans le monde du tourisme institutionnel, les participants sont directement confrontés aux choses parfois absurdes que nous rencontrons tous les jours sur les bases de données touristiques à croiser avec d’autres jeux. Du coup la partie de prototypage n’est pas toujours très bien menée et les projets semblent pour les pros que nous sommes parfois irréalisables compte tenu de la non disponibilité des données (notre regard est parfois un peu biaisé, ce n’est pas le cas des participants).

Ensuite, le suivi des projets… vaste sujet. Certaines fois, l’organisation n’a pas du tout prévu de dispositif de suivi des projets récompensés et là, les bonnes idées tombent souvent aux oubliettes.

En conclusion, un hackathon, c'est bien, mais à condition d'avoir des données à exploiter (et oui, on est en toujours là) à coacher les groupes avec des pros du tourisme, et surtout à accompagner par la suite le développement des idées.

A voir ce qu'il sortira de la couveuse ardennaise ce week-end!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jlboulin 68606 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine