Magazine Société

L'equipe du psg : malaise la tanne ; mal est zlatan

Publié le 16 mars 2015 par Fabianus

L'EQUIPE DU PSG : MALAISE LA TANNE ; MAL EST ZLATAN

Il peut être si drôle quand il le veut ! Oui, enfin, bon...


Zlatan Ibrahimovic, le géant Suédois au salaire brut mensuel équivalent à 1029 Smic, a eu un léger excès de colère après le match perdu par son équipe (le PSG sauce qatari) contre le Bordeaux d’Alain Juppé (3-2) qui aimerait tourner cépage !
Oui, parfois le mal meut et suer doit pour évacuer. En l’occurrence c’est de la sueur verbale gonflée d’acrimonie mais aussi d’aigreur vis-à-vis de notre pays.
Zlatan a pesté :
-   En 15 ans, je n'ai jamais vu un tel arbitre dans ce pays de merde. Ce pays ne mérite pas le PSG !
L’action Ikea a aussitôt perdu 15% en bourse avant que le n° 10 parisien ne se confonde en excuses !
Quant à la France, pays de merde, ce n’est pas faute d’avoir subventionné les motocrottes à l’effigie chiraquienne.  En plein période déjections départementales elle reprend conscience du long chemin à parcourir mais on pouvait le dire plus élégamment !
Il suffira à Zlatan de se démerder et reprendre ses activités ainsi que ses esprits.
Le Père Jaouen a, d’ores et déjà, dédicacé et envoyé son livre à l’attention du faux Suédois, croisement d’un Bosniaque et d’une Croate et qui n’achète aucun kit Ikea. C’est vous dire l’implication patriotique !
L'EQUIPE DU PSG : MALAISE LA TANNE ; MAL EST ZLATAN

A la lecture de cette œuvre le fameux Zlatan devrait permettre que bosse niaque sans sortir les crocs à scie, prêts à mordre les mollets d’un quelconque arbitre de M… Il aura alors oublié sa hargne et dira : t'es déjà où haine ?
En attendant le footeux risque quelques matches de suspension ce qui va davantage faire grimper son salaire horaire (salaire brut annuel  / heures jouées durant une  saison). 
Mais pour parodier notre Flamby national qui lançait « ça ne coûte rien, c’est l’Etat qui paie » nous pourrions entonner « ça ne coûte rien, c’est le Qatar qui régale ». Oui, les Emirs font des cheiks ainsi que de l'or, en blanc !
Cette histoire confirme, s’il en était encore besoin, que le football professionnel est un sport de multimillionnaires « sales gosses » suivi par des smicards qui savent les supporter dans les deux sens du terme !
Quant à Zlatan, il perdu ses lettres de noblesse qatari.
La colère Latin. 
L'EQUIPE DU PSG : MALAISE LA TANNE ; MAL EST ZLATAN


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fabianus 1077 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine