Magazine Info Locale

tHEL danse / Gabriel Hernandez

Publié le 16 mars 2015 par Mainsdoeuvres

BIOGRAPHIE
Le travail que propose Gabriel Hernandez tente de rompre avec les typologies et les procédures traditionnelles. Les différents éléments chorégraphiques sont en effet générés et traités (développés, transformés et contrôlés) par le moyen de structures génératives, réalisées avec l’aide de l’outil informatique, qui font appel à des opérations aléatoires successives. Les résultats étant alors dans une grande mesure imprévisibles. Le mouvement ne se réfère à aucune technique ou style spécifique de danse. A la base, c’est une série de diagrammes qui contrôlent les articulations et leurs comportements. Ces diagrammes sont manipulés par des combinaisons statistiques - comme pour un code génétique - et aboutissent à des résultats transmis au danseur ; qui lui-même poursuit ensuite la recherche gestuelle avec d’autres opérations. Le corps apparaît de cette façon comme une entité complexe et combinée. Il n’est ni unifié, ni structuré, mais traité comme un champ hétérogène vidé des constituants culturels traditionnels d’identité ou de fonctionnement kinético-physiologique. L’espace par ailleurs est généré en complète indépendance du mouvement. Non plus considéré comme un espace neutre mais comme un champ de forces, il perd ici une partie de ses références géométriques fixes pour gagner en dynamisme. Compagnie Un pas de côté, Keity Anjoure Après une formation en danse et arts martiaux de l’Inde (Kuchipudi, Kalaripayyat), Keity Anjoure obtient une bourse du ministère des Affaires étrangères pour aller étudier à Madras. Suite à plusieurs séjours d’étude en Inde , elle s’investit dans le champ de la danse contemporaine en étudiant le contact-improvisation et par des collaborations interdisciplinaires qu’elle initie en France et à New-York. Elle élabore des dispositifs qui questionnent les frontières entre danse et performance et qui témoignent de la naissance de formes créatives qui vont au-delà du multiculturalisme. Son travail parle de la migration des sources traditionnelles vers une écriture contemporaine. La fusion est pour elle un outil sensible pour parler des glissements culturels, éthiques, sociaux et identitaires de la société contemporaine. Elle participe à de nombreux festivals, à Paris (Chantier en construction (CIE IXQIZIT), De la représentation à L’Action, Les Jaloux, Coursives…) et à New York (NYU, “ Dance in Global Circulation ”, “ Crossing Boundaries ”, Dixon Place , “ Yoga and Choreography ”, Judson Church).

L’INFO INSOLITE
À venir ...

PROJET DÉVELOPPÉ A MAINS D’ŒUVRES
En résidence à Mains d’Œuvres, elle travaille sur la mise en place d’un dispositif chorégraphique "Sortir le dragon en Hibernation".


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mainsdoeuvres 11250 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine