Magazine Beauté

Et si on lâchait prise ?

Publié le 17 mars 2015 par Fay @petitfourbi
Photo coucher de soleil, femme méditant le regard tourné vers l'horizon
Qu'est-ce que lâcher prise ? C’est souffler. Se concentrer sur le positif et mettre de côté le négatif pour. Je pense que c'est essentiel pour être heureux. Mais c'est aussi très difficile à réaliser. Pourquoi ?
Parce que l’on se cramponne (bêtement) à nos craintes, à nos angoisses et à nos regrets.  On dit souvent qu’il est plus difficile d’être heureux que d’être malheureux. Et c'est bien vrai.

Pourquoi est-il si important de lâcher prise ?


Quand on se morfond, on se focalise sur ce qu’on a raté, ce qui ne va pas et ce qui pourrait être mieux. Et du coup on passe à côté de beaucoup de choses : le bonheur de l’instant présent et les belles opportunités.
Quand on voit les choses en « noir », on ne peut pas voir les petits bonheurs (même les grands ceci dit). C’est un exercice difficile car on l’habitude de s’apitoyer, de râler et donc de baisser les bras. Mais au moment où une tuile nous tombe dessus, si on prenait l’habitude de penser à autre chose, à ce qui va bien par exemple, on accorderait moins d’importance à cette tuile. Ce qui pourrait nous permettre de nous sentir bien et d'être prête pour les prochaines belles opportunités.

La pensée positive


En effet, lorsqu’on se focalise sur ce qui fonctionne bien dans notre vie, on a tendance à s’attirer de belles opportunités. La joie appelle la joie, et il en va de même pour la réussite, pour l’amour, le bonheur… Pour moi, le bonheur avec un grand « B » tire toute son importance dans la pensée positive.

Bien s’entourer


Si vous vous efforcez de penser positif et que votre entourage vous tire par le bas : c’est stérile. Un entourage néfaste se caractérise malheureusement de plusieurs manières : ceux qui vous rabaissent volontairement, ceux qui ne croient pas en vous, ceux qui s’apitoient sur leur propre sort et ceux qui ne se tournent jamais vers les autres.
C’est difficile de réaliser qu’une amie ne vous veut pas du bien, ou qu’un collègue vous pollue avec sa mauvaise humeur… Mais lorsque le constat est fait, il faut aussi mettre hors d’état de nuire ces personnes : évitez-les. Il n'y pas 36 solutions. On ne change pas les gens, on peut les aider certes. Mais parfois, il faut commencer par s'aider soi-même.
Et si on lâchait prise ?

Vivre l’instant présent


J’ai longtemps été très nostalgique. De mon enfance, de ma petite jeunesse, de mes anciens petits amis… Je vivais dans le passé. On avait beau me le faire remarquer, j’avais du mal à ne pas me retourner et me bercer de mes vieux souvenirs. En soi, aimer son passé n’est pas une mauvaise chose. Le chérir et le regretter : c'est malsain et pas du tout constructif. Certes, il faut apprendre de ses échecs. Mais vivre dans le  passé ne vous apportera rien de nouveau (= ça parait plutôt logique dit comme ça).
Maintenant, quand la nostalgie pointe le bout de son nez, je pense au positif, je m’en réjouis, mais je ne m’y attarde plus. Ce n’est pas nécessaire. Il faut apprendre des expériences passées, pas les ressasser en permanence.
L’autre point qui nuit au fait de profiter du moment présent est l’angoisse de l’avenir. Qu’est-ce que je vais devenir ? Comment la situation va-t-elle évoluer ? Ces questions sont horribles. On se les pose en boucle, sans pouvoir y répondre. Impossible de penser à autre chose (= au bonheur présent par exemple), les questions s’entassent, l’angoisse grandit et aucune solution ne peut être trouvée. Il faut apprendre à accepter les choses comme elles viennent et comme elles sont. Essayez de vous dire « J’aviserai au moment voulu », faites-vous confiance, au final, vous vous tirez toujours des situations les plus délicates.

Accepter les choses comme elles sont


Même en pensant positif et en distribuant du bonheur à la pelle autour de vous, il arrivera que la vie vous réserve de mauvaises surprises. C’est comme ça. On ne peut pas être tout le temps heureux. Sans noir, il n’y a pas de blanc. Il faut accepter les mauvais moments, en se focalisant sur les bons moments présents et à venir.
Citation zen

Profiter des petits plaisirs


Pour chaque point, je vous ai parlé du fait de profiter de l’instant présent, des petits bonheurs… Plus facile à dire qu’à faire ? Faux. Archi faux même. Amusez-vous à dresser la liste de tous vos petits plaisirs, vous serez surpris(es) de constater que votre vie n’est pas si mal. Se contenter de ce que l’on a est très agréable et surtout très facile lorsqu’on a prit le pli. Arrêtez de vous focaliser sur l’herbe du voisin : entretenez votre pelouse à vous.
Qu’en pensez-vous ? Quelles sont vos astuces pour lâcher prise ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Fay 483 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog