Magazine Science & vie

ENERGETIQUE PROSPECTIVE (27) : Les malheurs d AREVA.....

Publié le 16 mars 2015 par 000111aaa

Pour terminer ( ?) avec   " 2 :L’évaluation à long terme des risques et des profits", je vous ai rappelé hier que le développement  à l’export ( dans un futur  d’environ deux ou trois décennies)  de  notre modèle d’ électricité nucléaire  ne dépend pas seulement des  talents des ingénieurs d’Areva/EDF ou de leurs commerciaux prospecteurs mais des ressources financières   à long terme du marché….Le nôtre ( nos  banques ) étant devenu frigorifié  après FUKUSHIMA et les mécomptes de nos EPR  est atone  …Il ne faut pas  trop compter dessus ! Mais où trouver des sous Grands Dieux( !)  en ces temps hexagonaux    si dépourvus ????

 C’est pourquoi EDF pour ses 2  EPR anglais  a été  chercher les capitaux en  G.B  et envisage d’y  faire entrer  les constructeurs /exploitants chinois !!!!! …….C’est aussi  pourquoi on peut provisoirement  présager   que les restructurations d’AREVA  avec EDF   risquent de prendre un tour imprévu .

Le journal LES ECHOS  a publié hier un article  très argumenté   sur le refinancement d’AREVA  ….. Je cite l’entrée en matière de VERONIQUE LE BILLON  / « L’équation est connue, et elle est difficile : le groupe disposait à fin 2014 de 1,06 milliard d’euros de trésorerie, et de 2,1 milliards d’euros de lignes de crédit non tirées. Face à cela, il prévoit une consommation de cash de 1,3 à 1,7 milliard cette année. Un déficit qui n’intègre pas le coût de son « plan de performance » (les réductions d’effectifs), qui pèsera lourd, surtout en 2016. Et il faudra refinancer la dette qu’Areva doit rembourser – 400 millions d’euros cette année puis 1,2 milliard en 2016. »

Je passe la partie de son article où elle  montre que  le bateau AREVA prenant si lourdement l’eau ,  va s’appuyer sur une proposition de mission d’EDF,  pour  qu’un premier diagnostic soit réalisé dans les deux mois  (  sur les dépenses à venir  concernant  le planning du démarrage  , le « commissioning ») du réacteur de  FINLANDE etc.……Je saute aussi sur les litiges juridiques en cours…….Sacrée casserole !

La grande presse   s’est dépêchée de noircir et de  présenter la situation  comme  exigeant  un  plan de financement d’AREVA  et  une recapitalisation inévitable.   Notre  gouvernement a répété qu’une augmentation de capital n’était pas sa priorité, tant il cherche des sous dans les moindres recoins ! « Soucieux de la réglementation sur les aides d’Etat qui limiterait l’apport de fonds publics, Areva explore, selon V .LE BILLON , les conditions d’une entrée au capital d’investisseurs étrangers, et notamment chinois. Le groupe faisant de son développement en Chine l’une de ses priorités et les Chinois souhaitant développer leurs compétences nucléaires hors de Chine, le groupe cherche ainsi les termes d’une équation qu’il jugerait équilibrée. » .

 Je me borne a souligner que les chinois sont en train comme ce fut dit à « C dans l air » de devenir ainsi nos rivaux  potentiels  avec leur modèle  Hualong-One  ( voir ma photo)

Capture.PNG chine  hualong.PNG

Je ne crois pas à un dépeçage  d’AREVA  dans le style «  ALOUETTE , je te plumerai  le bec  ETC » , ayant connu  tous ses centres , par le menu , dans mes inspections ….. 

 A suivre

  stats immédiates  GOOGLE /PAGE RANK 

http://olivier-4.blogs.

Analyse PageRank

PageRank 4
[Afficher le PageRank sur votre site]

Titre

Sciences et physique nucléaire avec o.hartmanshenn

 Mots cléfs

sciences ,energetique, physique nucleaire,international

 Visiteurs en ligne : 109                         le 16/03/2015 le16/03/2015 à 16.58 H 
» Visiteurs ce jour : 6632
» Pages vues ce jour : 57460
» Sites analysés : 187679

PageRank™ verified by Visual-PageRank.fr
PageRank™ powered by Google Inc


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


000111aaa 168 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine