Magazine Cinéma

Divergente 2 : l'Insurrection de Robert Schwentke

Par Evenusia @Evenusia

divergente 2 avis film

Sortie 18 mars 2015

Film de science-fiction 

Avec Shailene Woodley, Theo James, Kate Winslet, Octavia Spencer,... 

Synopsis : 

Dans un monde post-apocalyptique où la société a été réorganisée autour de 5 factions (Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères et Fraternels), Tris a mis au jour un complot mené par la faction dominante, les Érudits, dirigés par Jeanine. Abandonnant une ville à feu et à sang, à la recherche d’alliés, Tris et Quatre sont désormais traqués par les autorités. Jeanine décrète la loi martiale pour anéantir les Divergents, tandis que la guerre entre les factions prend de l’ampleur. Pourquoi les Divergents sont-ils une menace pour la société ? La découverte d’un objet mystérieux, hérité du passé, pourrait bien bouleverser l’équilibre des forces…

Mon avis : 

Second volet de la trilogie Divergente, inspirée du roman de Veronica Roth, cette suite était notamment attendue par beaucoup de fans de l'auteure. Ma lecture de cette dystopie étant déjà assez vieille, je n'ai gardé qu'un souvenir d'ensemble et je ne peux donc pas vraiment faire de comparaison précise avec le roman. Je me souviens pourtant que le tome 2 trainaît un peu en longueur et Tris avait tendance à foncer les yeux fermés dans des situations qui ne manquaient pas de la mettre en danger. Ce rythme long et lent n'est pas du tout retrouvé dans le film qui lui déborde d'énergie.

Traqués par les Erudits et quelques Audacieux, désormais sous les ordres de Jeanine, Tris, Quatre, Caleb et Peter essayent de trouver refuge chez les Fraternels et les Sincères. Tris souffre de la perte de ses parents et ne peut oublier qu'elle est responsable de la mort de Will. Elle est pleine de rancoeur contre tout le monde mais surtout envers elle-même et cherche à tout prix une vengeance. Rapidement obligés de fuir, ils se retrouvent chez les Sans-Factions, qui préparent en douce une attaque envers Jeanine et cherchent à tout prix à agrandir leurs troupes. Si Quatre n'est pas prêt à combattre auprès des Sans-Factions, Tris trouve qu'une alliance serait préférable à l'inaction. Entre remords et colère, elle a du mal à y voir clair. Mais Quatre sera, quoi qu'elle choisisse, auprès d'elle pour la soutenir. 

J'avais été très emballée par l'adaptation du premier volet (voir mon avis), son côté "sobre" et le scénario bien ficelé. Dans ce nouvel opus on ne retrouve pas du tout cet aspect épuré et sombre. Le scénario a été volontairement allégé pour laisser la place à un vrai blockbuster américain avec d'excellentes scènes d'action à très gros effects spéciaux qui alternent avec des scènes plus sentimentales. Shaïlene Woodley incarne parfaitement son rôle et délivre une palette d'émotion très large. Je n'ai pas, par contre, été totalement convaincue par Theo James dans son rôle d'amoureux et bien moins à l'aise dans ce type de scènes que dans celles d'action. Mention spéciale pour Miles Teller (Peter) qui se démarque également du lot.

Pas de temps mort, le rythme est soutenu, le tout sublimé par un thème musical très présent. Du coup le format 3D semble évident pour accentuer l'effet "grand spectacle" des nombreuses scènes de simulation. 

Voilà donc un film digne des plus grands bluckbusters, dont l'ensemble suit dans les grandes lignes le roman, sans toutefois recréer l'atmosphère pesante et si particulière propre aux dystopies.  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Evenusia 26490 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines