Magazine Coaching sportif

Marathon Nissan Bordeaux Métropole 2015 : éloge de l’abandon

Publié le 18 mars 2015 par Emmanuel S. @auxangesetc

Marathon Nissan Bordeaux Métropole 2015 : éloge de l’abandon

C'est déjà mon 9ème article pour toi futur marathonien du marathon de Bordeaux du 18 avril 2015, si tu ne me crois pas, tu peux tout relire, ici sur la présentation de la course (clic), puis là sur la façon d'écrire l'événement (clic) et encore là sur le choix des chaussures (clic), ici sur les secrets du nom caché de l'épreuve, Nissan électrique marathon Bordeaux métropole (clic), l'alimentation (clic), le parcours (clic) et aussi le coeur qui bat (clic) ou encore les citations pour gagner (clic) ...

On est à 4 semaines de l'échéance, le départ du marathon de Bordeaux à 20h le 18 avril 2015, l'heure de la désespérance n'a pas encore sonné pourtant il faut que je vous parle de quelque chose d'important.

A B A N D O N.

Le stop sans l'encore. L'arrêt définitif. Le jenevaispasplusloincesoirjerentrechezmoi. Des mois d'entraînement, d'abstinence sexuelle, de plats sans sauce. Des centaines de km parcourus. Des achats en promo dans toutes les boutiques de Bordeaux, Running Bordeaux (clic) chez l'ami Manu ou chez TRAID (clic) et l'ami Christophe. Et le soir S au 30ème km la panne des sens. Mode off enclenché. Tu cales. Plus rien ne compte au compteur. Adieu orgueil, fierté et pensée magique. Finish or not finish. Electrique question que tu te poseras dans une ultime foulée magnétique sur le tracé nocturne du Nissan Métropole AlainJuppé marathon de Bordeaux 2015.

Que faire ? D'abord marcher un peu (1). Casser l'allure. Le rythme. Voir ailleurs ami marathonien si tu y es, l'envie de repartir se cache peut-être là, dans un coin, tapie dans l'ombre au fin fond d'une bouteille de Pessac-Léognan. Ensuite procéder à un check-up complet (2), à commencer par les jambes, les genoux, le dos, la nuque. Si KO, direction le dodo. Si tout est OK, passer au cerveau. Ouf il est encore là, debriefing succinct (3): t'as merdé où ? vitesse trop élevée ? manque de préparation ? si KO, t'es mort ce soir, t'as produit de l'acide lactique, tu t'es épuisé direction le bus le plus proche. Si OK, rien de grave, tu vas aller au bout. Récupère, mange, pense à moi surtout et repars tranquillement. Alterne course et marche avant épuisement total. Oublie que t'as aucune chance, sur un malentendu ça peut marcher courir. A la nouvelle défaillance, retour au (1). Si urgence composer le 15. Ou appeler à l'aide avec le filet de voix qui te reste. Filer un tube Overstim's en échange d'une Nissan électrique d'un défibrillateur.

J'en cause bien, hein, de l'abandon ?

Normal. En 13 marathons, j'ai explosé 1,2,3 fois. Les 3 fois je suis allé au bout malgré des soucis gastriques, un début de sciatique ou bien encore la couvade d'une infection. Fouetté-clouté par ma maîtresse-femme. Cruella@malinmaligne (clic). Les 3 fois il m'a fallu presqu'un an pour m'en remettre. Stupide idiotie que celle de s'obliger à souffrir pour finir. Tu n'en reviens jamais totalement vivant d' aller au bout de l'inutile effort. Le grand maître que je suis aujourd'hui, là, derrière ton écran, te dit que la vraie force, le vrai courage, c'est l'abandon. S'arrêter pour mieux repartir. Après. Quelques mois plus tard. Oser oser le regard des proches. L'infamie. L'humiliation. Les vannes vachardes des potes ou pire, de ta descendance qui te considère suffisamment fini pour te porter le coup de grâce. Te pousser dehors. Te piquer l'héritage. Et ta dernière paire d'ADIDAS BOOST.

Je sais c'est du presque vécu.

Alors écoute-toi bien ami marathonien du Nissan marathon de Bordeaux Juju Métropole 2015, si t'as trop mal, si c'est trop dur, si t'es bien au-delà de tous tes objectifs, ne cherche pas un nouveau tirage au jeu des Chiffres et des Lettres, pose tes 3 voyelles et 4 consonnes, et compose le mot dans un ultime effort, A B A N D O N, tu gagneras alors cette partie d' échec avec intelligence.

Je t'aime, tu t'aimes, on t'aime. Déconne pas.

Et RDV à la Rochelle pour le marathon d'automne.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Emmanuel S. 893 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte