Magazine

Bien s'équiper pour la naissance d'un enfant : des objets futiles ou indispensables ?

Publié le 19 mars 2015 par Sébastien Michel
Aujourd'hui, et comme cela a parfois été le cas dans le passé, je laisse la parole à Samantha M., jeune maman d'une petite fille de bientôt 3 mois...
Je suis ce que l’on appelle une nouvelle maman. Ma merveille a moi est née par un lundi très froid de fin décembre et a donc à présent 2 mois et demi. Avec son arrivée, mon monde a bien sûr été bouleversé, surtout pour le meilleur je vous rassure !
Lors de ma grossesse, avant son arrivée donc, bien que j’ai adoré passer des heures sur internet pour trouver des idées de déco pour la future chambre de bébé (j'adore faire de la décoration, c’est mon dada), je me suis fixée une règle. Si on écoutait la société de consommation, qui nous pousse encore et toujours, on achèterait 36 000 choses pour notre futur enfant, alors que finalement on n'a besoin que des mêmes choses qu’il y a 30 ans (ou presque) ! Vous vous souvenez ? Il y a 30 ans, c’est quand nous on était bébé…Et notre génération ne semble pas aller plus mal qu’une autre, si ? Ma règle était donc : je n’achèterai que des choses utiles, que dis-je indispensables, et éviterai ainsi de me retrouver avec 10 gigoteuses ou 17 body naissance que je n’utiliserai pas (j'ai eu raison sur le naissance, ma fille mesurait 55 cm à la sortie !).
Il faut dire que la famille nous a aidés à dépenser intelligemment : nous avons la chance d’avoir des frères et sœurs très généreux et d’être chacun, mon mari et moi, les petits derniers… Ce qui en résumé signifie que nous aurions pu NE RIEN ACHETER (ou presque) si on l’avait voulu. Si, si, je vous assure, je n’exagère pas ! Ma belle-sœur, bien qu’elle ait des enfants de 11 ans et 8 ans et demi avait gardé tout ce qui pouvait l’être, de la poussette au lit parapluie en passant par des cartons entiers de vêtements ! Tout ça était stocké dans son grenier (il faut préciser qu’elle est en maison, ça aide quand même) et n’attendait que nous, ou plutôt tata attendait avec impatience l’arrivée d’un(e) futur(e) neveu ou nièce (non on n’a pas eu la pression, pas du tout) pour tout nous donner.
Quant à mon frère, ayant eu 2 filles, dont une deuxième six mois avant la naissance de ma petite chérie à moi, il met un point d’honneur à tout me donner au fur et à mesure, les vêtements, les jouets…Il s’excuserait presque quand les six mois d’écart ne suffisent pas pour nous donner quelque chose ou quand la saisonnalité nous empêche d’utiliser les vêtements (mes nièces sont nées au solstice d’été toutes les deux, alors que ma fille est née quelques jours après le solstice d’hiver).
Mais ma règle de "je n’achèterai que des choses utiles/indispensables"…ça, c’était avant ! Avant la naissance. Car lorsque l'on devient parent, il se passe un phénomène étrange. Nos amis déjà parents nous en avaient parlé, mais tant qu’on n’y est pas nous-mêmes, on ne les croit pas. Une fois parents, on n’a plus envie de dépenser ou d’acheter des choses pour soi. Mais on a TRÈS envie (beaucoup plus qu’AVANT la naissance, quand on était bourré de grands principes) d’acheter et de dépenser pour notre petit bout. Et moi qui étais si bien partie, me voilà à expliquer à mon mari que le vide poches qui s’attache sur le lit à barreaux et qui permet de ranger des choses est INDISPENSABLE, après tout on ne sait jamais où ranger la tétine, la table à langer étant remplie de produits qui prennent toute la place !!!
Cependant, il faut préciser tout de même que certaines choses, auxquelles on n’aurait pas forcément pensé, sont au final bien utiles, tellement utiles en fait qu’elles en deviendraient indispensables…Petite liste exhaustive.
Le thermomètre/hygromètreEt là vous vous dites : "un thermomètre ok…mais un hygro-quoi ?!". Je vous rassure, moi non plus je ne savais pas ce que c’était. Et quand mon frère m'en a parlé la première fois, j’ai pensé que je pourrais bien m’en passer. Erreur fatale ! La température conseillée pour un bébé est comprise entre 18 et 20 degrés, la marge d’erreur est donc minime. Alors à moins que vous ayez la technique du doigt mouillé…le thermomètre vous sera très utile (et vous évitera de vous demander ce qu'a votre enfant à pleurer alors qu’il a simplement trop chaud/froid !). Il sera d’ailleurs utile pour toutes les pièces où votre bébé sera amené à dormir, surtout les premiers mois, quand il passera les nuits avec vous dans votre chambre ou que vous l’installerez dans le salon à côté de vous dans la journée ! D'où l’importance de le prendre mobile (et non à fixer au mur). Pour notre part, nous avons opté pour celui de Babymoov, qui indique d’un seul coup d’œil la température au dixième de degré près et le taux d’humidité et dont l’écran peut s’illuminer (très pratique la nuit pour ne pas réveiller bébé).
Le thermomètre/hygromètre Babymoov
"Tout cela est bien beau mais l’hygrométrie dans tout ça ?", me direz-vous. Eh bien l’hygromètre permet de mesurer le taux d’humidité dans les pièces, qui doit idéalement  être compris entre 50% et 55%. Un taux inférieur à 30% est trop sec et peut provoquer des irritations pulmonaires. Il compliquera notamment la guérison de votre enfant en cas de rhino (astuce : étendre du linge humide dans la chambre, le taux d’humidité grimpera aussitôt !). A l’inverse, un taux supérieur à 65% a tendance à favoriser le développement microbien (allergie, infection...). Il reste néanmoins possible et recommandé en cas de forte toux infectieuse de monter jusqu'à 70%, sur une ou deux nuits : la chambre de bébé ressemblera à une forêt tropicale mais qu'importe, si ça lui permet de guérir plus vite, et de dormir surtout !
Qui a dit donc que le thermomètre/hygromètre était futile ? Pas moi en tout cas, lorsque ma fille, âgée d’une semaine, s’est retrouvée avec une rhino ! Note pour plus tard : toujours écouter son grand frère… ;-)
Très utile aussi : la poubelle à couchesPourquoi une poubelle à couches et non juste une poubelle ? Parce que les fabricants de la poubelle Sangenic de Tommee Tippee ont pensé à votre odorat sensible, et ont imaginé un système qui empêche les fuites d’odeurs nauséabondes à chaque fois que l’on ouvre la poubelle pour jeter une couche. Car arrêtons là un mythe, les selles des bébés SENTENT MAUVAIS. Si, si. Y compris celles, ô combien magnifiques, de votre progéniture. Pour ma part j'attends toujours les selles parfaitement jaunes d’or qui ne sentent rien que l’on m’avait promis ? Une véritable arnaque ! Le summum étant lorsque votre enfant intolérant au lactose doit prendre du lait de riz (vous avez raison si vous pensez que ça sent le vécu).
Poubelle à couches Sangenic de Tommee Tippee
Avec une poubelle basique, au lieu de simplement vous débarrasser de l’odeur en jetant la couche dedans, vous humerez au passage les douces effluves de la vingtaine, que dis-je de la trentaine de couches (non non je n’exagère pas !) que vous aurez jetées les jours précédents. A 5 heures du matin, l’estomac vide et tiraillé par la faim (avant vous ne saviez pas que vous aviez déjà faim à cette heure-là, puisque vous dormiez ; mais ça, c’était avant), gare aux nausées… L’avantage de la poubelle à couches, c’est que son système de sac enferme chaque couche en la séparant des précédentes et des suivantes, ce qui permet qu’ABSOLUMENT AUCUNE ODEUR n'en sorte lorsqu'elle est ouverte. De plus, vous évitez ainsi d’avoir une odeur, comment dire… désagréable et stagnante dans la chambre de bébé !
Biberon, vous avez dit biberon ?J'ai décidé d'allaiter ma fille. Mais voilà, lorsque l'on allaite, il faut dire ce qui est : il n’y a pas de pause pour la maman. Impossible de sortir plus de deux heures sans bébé, impossible de dormir plus de 4 heures de suite si bébé a faim... Au bout d’un mois, avec la petite fille très gloutonne qu’était la mienne, j’ai décidé de louer un tire-lait électrique en pharmacie. L'avantage ? Vous tirez votre lait, et c’est papa qui donne le biberon, ce qui vous laisse une marge de pause un peu plus longue !
Biberon Tommee Tippee
Mais un des autres avantages de l’allaitement était d’avoir pu remettre à plus tard la question du biberon… Je me suis donc retrouvée face à un dilemme : quel biberon prendre pour ma fille d’un mois habituée au sein ? Tous les sites internet vous incitent à la prudence : donner le biberon à un bébé allaité comporte le risque qu’il ne veuille plus prendre le sein. Info ou intox ? Toujours est-il que mon choix s'est porté au final sur les biberons Tommee Tippee qui ont été pensés pour nous aider, nous, les mères allaitantes, lorsqu'une pause s'avère nécessaire : leur tétine plus large rappelle la forme du mamelon et a été élaborée avec des experts de l’allaitement pour reproduire le mouvement naturel du sein pendant la tétée.
Avec eux, ma fille a pris le biberon sans problème, du premier coup, et sans jamais refuser pour autant le sein derrière. Après, chaque enfant est différent et cette expérience ne sera pas forcément récurrente avec un autre.
Kit naissance de biberons Tommee Tippee
Pour ma part, j’avais opté pour le kit naissance : deux biberons de taille différente (150 et 260), deux tétines débit lent pour le départ et deux tétines débit moyen à utiliser lorsque bébé grandit, une sucette 0-6 mois et un bavoir avec col absorbant qui s’attache avec des scratchs (personnellement je préfère les scratchs aux boutons pression, beaucoup plus pratiques) et qui remplit parfaitement son rôle.
Votre tranquillité n’a pas de prix… pour cela il y a le babyphone intelligentTous les amis qui ont été parents avant nous étaient unanimes : "vous verrez nous disaient-ils, au début vous ne dormirez plus, vous passerez votre temps à aller vérifier que bébé respire bien… Pensez à investir dans une veilleuse, une lampe torche ou dans une application qui fait de la lumière sur votre téléphone". Mais mon mari, lui, a trouvé mieux : le babyphone Angelcare ac1100.
Babyphone Angelcare ac1100
Il ne s’agit pas là d’un simple babyphone. Car grâce à des plaques positionnées sous le matelas de votre enfant qui détectent les mouvements, plus d’inquiétude : un pendule vous indique sur l’écran de l’unité parentale que la respiration de bébé est bien détectée. Si ce n’est plus le cas, une alarme stridente retentit au bout de 15 secondes. Stressant, mais efficace, vous êtes aussitôt réveillé !
Babyphone Angelcare ac1100
De plus, ce babyphone est équipé d’une caméra, avec la vision nocturne en infra rouge, ce qui vous permet de voir bébé sans qu’il ne vous voit, et surtout sans avoir besoin de rentrer dans sa chambre, au risque de le réveiller !
Enfin, il peut également faire veilleuse. Bien que le prix soit un peu élevé, il s’agit donc là d’un 4 en 1, et l'investissement vaut vraiment le coup, croyez-moi. Quand vous ne pouvez dormir que quelques heures d’affilée, vous êtes heureux de ne pas vous réveiller en sursaut toutes les 5 minutes de peur que bébé ne respire pas !
Conclusion ? Il y a l’avant naissance, et il y a l’après… Votre liste ne sera peut-être pas la même que la mienne, mais mon conseil c’est que l’anticipation a du bon, et qu’être confronté à la réalité peut aider pour des achats vraiment utiles !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sébastien Michel 3013 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte