Magazine Conso

Room 1015, des parfums « plein volume »

Publié le 20 mars 2015 par Rubybzz

Voici une rencontre des plus inattendues. Avec son look total black, ses longs cheveux noir corbeau, sa peau tatouée de dessins symboliques des plus importants moments de sa vie, Michael Partouche a plus l'air d'un rocker que d'un créateur de parfums. Chose encore plus étonnante, Dr Mike, comme il se fait appeler dans le milieu du rock'n'roll, est pharmacien de métier. Comme quoi l'habit ne fait pas le moine. Après cinq ans de tournées et de concerts à Londres, c'est en revenant en France qu'il décide à lancer sa propre marque de parfums, Room 1015. Un nom à l'héritage rock totalement assumé qui trouve son origine dans les années 1970 à West Hollywood. A cette époque, l'Hôtel Hyatt était le repère des groupes de rock en tournée dans la région. La légende raconte qu'en 1972 le guitariste des Rolling Stones, Keith Richards, jeta une télévision par la fenêtre de la chambre 1015. Pour donner corps à son imaginaire, il a fait appel au duo de parfumeurs du studio de création Flair, Amélie Bourgeois et Anne-Sophie Behaghel, qui ont accepté de " faire vibrer les sonorités hard de sillages psychés ".

TROIS POTIONS ODORANTESElectric Wood évoque ce moment où le guitariste ouvre la boîte de sa " gratte " et où se mélange des odeurs de bois laqué et de cordes métalliques. Une fragrance boisée où le bois de chêne se mêle au bois de cèdre, et où l'iris et la muscade reproduisent la sensation poussiéreuse de l'instrument.

Atramental est une interprétation de l'odeur de l'encre sur la peau. Dès les premières notes, la bergamote évoque la désinfection de la peau avant de laisser place à un accord " encre " que le castoreum imprime en profondeur et échauffe la couche cutanée de notes safranées.

Blomma Cult célèbre la révolution sexuelle des années 70, les hippies aux mœurs libres et à la chair légère. Ici, la violette susurre des mots doux au cashmeran qui voile à peine les ébats de la vanille et de la cannelle, avant de laisser place à la nudité d'un patchouli que caressent avec douceur des muscs blancs.

Disponibles chez Liquides Bar à parfums - 9, rue de Normandie, Paris 3ème
Eau de parfum - 120 € les 100 ml
Plus d'infos sur room1015.com
Photos des parfums ©Roberto Greco


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rubybzz 10965 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine