Magazine Humeur

Il paraîtrait...

Publié le 21 mars 2015 par Ericguillotte
samedi 21 mars 2015

- que vous pourriez être lassé(e)s des vibromasseurs clitoridiens, des godemichets, des rabbits, des vaginettes, des vibros pour couples, des boules de geisha, des cockrings, des plugs anaux, des œufs vibrants, des harnais, des chapelets thaï, des gode-ceintures ou même des poupées sexuelles. Vous pourriez. Alors, et ça nous vient du Japon, ce fut présenté récemment lors de l’exposition de robots Sensors ignition à Tokyo, il vous faudrait, si vous étiez lassé(e)s, le polochon Itasupo. Il est orné d’une jeune fille, mais rien ne vous empêche de demander un jeune homme, qui, lorsque vous caressez le coussin sans être à aucun moment nullement ridicule, va roucouler, émettre de douces paroles, ou bien au contraire vous réprimander si vous êtes trop brutal(e). Il est également possible de relier, via un smartphone, le polochon à un serveur sur lequel des applis de voix devraient bientôt être mises en accès payant. Il suffira de les télécharger pour que le coussin change de personnalité, d’humeur ou d’état d’âme. On peut y être hostile, tenter de le freiner, le nier, ne pas y croire, ou même le refuser, mais il paraît qu’on n’arrête pas le progrès.
- que je ne vous rappelle pas que l'impression 3D ou impression tridimensionnelle permet de produire un objet réel, en utilisant un outil de Conception Assistée par Ordinateur, et une imprimante spécifique qui découpe le fichier cible en tranches et dépose ou solidifie de la matière couche par couche pour obtenir la pièce finale,  l'empilement des couches créant le volume. N’est-ce pas pénible ces gens qui commencent leurs phrases par je ne vous rappelle pas et qui finalement rappellent quand même ? Pour cette impression, on utilise de l’encre. Il suffisait d’y penser, la Pancakebot utilisera de la pâte à pancakes et imprimera en 3D un pancake à l’image de celle que vous aurez choisie ou créée. Ensuite, viendra le moment de déguster, avec une fourchette désuète, cette fleur ou ce soleil que vous aurez glanés dans des albums virtuels, ou un camion de pompier, un ours, ou même un François Hollande, un Johnny Hallyday, ou sa moto. Nota Bene, si vous mettez de la pâte à crêpes dans le réservoir, ça imprimera des crêpes aux formes de vos envies. On peut y être hostile, tenter de le freiner, le nier, ne pas y croire, ou même le refuser, mais il paraît qu’on n’arrête pas le progrès.
- qu’il est possible qu’en ce moment même vous lisiez ceci sur un écran, d’ordinateur, de tablette ou de téléphone, avec vos yeux, et que vous tentiez de comprendre le sens de ce que vous décodez avec votre cerveau. Si vous lisez sans écran, c’est fort, très fort, et informez-m’en. Et si vous lisez sur écran, je ne dis pas ça pour être désagréable, mais, vous êtes des fous dangereux, de dangereux fous. Car les écrans sont mauvais pour la santé. Ils perturbent, ils dérèglent le rythme circadien et donc la synchronisation des fonctions physiologiques. Les écrans envoient de fausses informations aux cellules spécifiques de la rétine chargées de déceler s’il fait nour ou juit, nuit ou jour, jour ou nuit, si bien que le système circadien se brouille. Que faire ? Me lire en éteignant l’écran ? Essayez si vous voulez tenter. Quelle autre solution ? Imprimer, en 2D, et me lire à la lumière du jour, dans un parc assis sous un arbre, en entendant les chants des oiseaux et les cris de joie des enfants ? Mieux, allez vous adosser au tronc, je vous envoie l’ilparaitrait sur parchemin, mais par drone. On peut y être hostile, tenter de le freiner, le nier, ne pas y croire, ou même le refuser, mais il paraît qu’on n’arrête pas le progrès.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Ericguillotte 741 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines