Magazine Science

Polochion, myzomèle et salanganes

Publié le 30 mai 2008 par Olish
Mais qui sont ces curieux personnages qui ont donné à ces oiseaux des noms aussi invraisemblables ?...
Polochion, myzomèle et salanganesLe polochion moine (Philemon diemenensis - espèce endémique de Nouvelle-Calédonie) n'est pas trop du genre discret, il braille tout le temps et ses différentes vocalises s'entendent de loin, c'est un des oiseaux les plus bruyant de la forêt. C'est un proche cousin du méliphage à oreillons gris ou suceur (sisi à Lifou) et il se nourri lui aussi de nectar grâce à son bec adapté.
Polochion, myzomèle et salanganesToujours dans les nectarivores, la star incontestée des fourrés : le myzomèle cardinal mâle (Myzomela cardinalis lifuensis - sous-espèce endémique des Loyautés). Celui-ci se délecte de fleurs de lantanas.
Polochion, myzomèle et salanganesEt pour finir, dans la série "prise de vol", une paire de salanganes soyeuses (Collocalia esculenta) à la limite du téléscopage. Photo au 1300ème et c'est même pas encore assez rapide...



Quelques autres encore à voir dans l'album oiseaux terrestres

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olish 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog